Aller au menu Plan du site

Entre Vatican II et la Révolution tranquille

Accueil · Entre Vatican II et la Révolution tranquille
Contexte
La décennie 1960 est synonyme de bouleversements pour la société québécoise. Les valeurs traditionnelles sont mises de côté, et la domination de l'Église est contestée. Ces changements transforment le cardinal Léger des années 1950.

Gérard Pelletier, journaliste et politicien, affirme que le Paul-Émile Léger des années 1950 est autoritaire, conservateur et intolérant face aux idées qui ne sont pas les siennes. L'historien Jean Hamelin ajoute qu'il est moralisateur et peu novateur. C'est surtout avec la préparation au concile Vatican II que Paul-Émile Léger commence à s'ouvrir aux nouvelles valeurs.

Le concile Vatican II s'ouvre à Rome le 11 octobre 1962, sous l'égide du pape Jean XXIII. En 1961, lors de la préparation du concile, Paul-Émile Léger amorce un dialogue avec les laïcs. Quatre thèmes alimentent les propos : l'Église et l'éducation, les laïcs dans l'Église, l'Église et la culture contemporaine, et la qualité de la vie religieuse dans l'Église. Le cardinal Léger débat sur ses thèmes lors du concile. Ses propos font dire à certains qu'il s'est montré un des leaders du groupe progressiste.

Le cardinal Léger de l'époque de la Révolution tranquille est un homme à l'écoute. Il consulte l'élite intellectuelle de Montréal comme les André Laurendeau et Pierre Elliott-Trudeau. Il écoute l'insatisfaction de ses fidèles. Il veut se rapprocher des laïcs déçus.

Malgré cette ouverture et en dépit de sa position progressiste au concile Vatican II, le cardinal Léger ne réussit pas à s'adapter. Les changements sont trop rapides. Selon Micheline Lachance, la biographe de Paul-Émile Léger, le cardinal pense à se retirer.
Le saviez-vous?
• Le concile Vatican II vise à adapter l'Église catholique au monde en transformation et à répondre aux questions de l'homme moderne. Adaptation et dialogue sont les mots-clés du concile.

• Le concile est interrompu par la mort du pape Jean XXIII le 3 juin 1963, moins d'un an après son ouverture. Son successeur, Paul VI, poursuit les travaux conciliaires. Le concile se termine en 1965.

• Avant Vatican II, il y a eu 20 conciles dans l'histoire de l'Église catholique, dont seulement un durant les 500 dernières années. Celui-ci a lieu entre le 8 décembre 1868 et le 18 juillet 1870. Il s'agit du premier concile du Vatican. Les évêques et les cardinaux y discutent des définitions de la foi catholique, ainsi que de la primauté et de l'infaillibilité du pape.
Infos

Entre Vatican II et la Révolution tranquille

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 12 septembre 1989

Invité(s) : Jean-Guy Dubuc, Paul-Émile Léger, André Nault, Gérard Pelletier

Ressource(s) : Jacques Houde

Durée : 9 min 49 s

Dernière modification :
21 décembre 2004