Aller au menu Plan du site

L'importance de la biodiversité

Accueil · L'importance de la biodiversité
Contexte
Au début du 20e siècle, la tourte voyageuse disparaît de la surface de la Terre, victime d'une chasse abusive par l'être humain. Au dire de la majorité des écologistes, ce sort attend peut-être nombre d'autres espèces sauvages si les gouvernements continuent à permettre la dévastation d'habitats naturels.

En 2001, l'émission Découverte présente un reportage sur l'extinction des espèces animales et les menaces qui pèsent sur la biodiversité mondiale.

Depuis la révolution industrielle, la Terre connaît une hausse alarmante du nombre d'espèces menacées. Selon les écologistes, la diversité de la faune et de la flore décline en raison du manque de prévoyance des êtres humains.

La destruction de milieux naturels par une exploitation forestière, agricole ou minière mal gérée menace la survie des espèces vulnérables. La pollution, le gaspillage des ressources et l'urbanisation galopante affectent les écosystèmes. Enfin, plusieurs biologistes affirment qu'une chasse abusive peut mettre en danger certains animaux.

Des centaines d'animaux, d'insectes et de végétaux ont disparus de la Terre au cours du 20e siècle. Comme les scientifiques n'ont étudié qu'une fraction des espèces vivantes de la planète, plusieurs races inconnues pourraient s'éteindre.

La tourte voyageuse, le grand pingouin, le doré bleu et l'eider du Labrador comptent parmi les douze espèces canadiennes disparues de la planète. D'autres animaux, comme la baleine grise, la salamandre tigrée et le putois d'Amérique, ont disparus du pays, mais se retrouvent toujours en petit nombre ailleurs dans le monde.
Le saviez-vous?
• Au Canada, le ministère de l'Environnement se charge de la protection des espèces en péril et informe la population sur le sujet. Chaque province possède également son propre programme de sauvegarde des espèces menacées sur son territoire.

• Au niveau planétaire, l'Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources sensibilise le public aux questions environnementales. Cette organisation des Nations unies supervise des programmes de surveillance de l'environnement.

• L'un des pionniers de l'écologie, le biologiste Pierre Dansereau, cerne dès le début des années 1970 l'importance de la biodiversité pour l'équilibre des écosystèmes. Il met alors en garde la population contre les effets dévastateurs des polluants, comme les phosphates et les nitrates, sur les animaux, les poissons et les plantes.

• En 2004, le site d'Environnement Canada recense 143 végétaux en péril, dont plusieurs espèces de saules, le noyer cendré et le ginseng à cinq folioles.

• En juin 1992, au Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, les Nations unies ouvrent à l'adhésion des États une convention sur la diversité biologique. Ce traité, signé par le Canada, concrétise l'engagement des pays riches à financer une partie du développement durable et la protection d'écosystèmes dans les pays sous-développés.

• Les États-Unis refusent de signer la convention sur la biodiversité du sommet de Rio. Le président américain George Bush père craint qu'un tel engagement entraîne une perte de revenus et d'emplois dans son pays.
Infos

L'importance de la biodiversité

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 18 mars 2001

Invité(s) : Michel Gosselin

Ressource(s) : Charles Tisseyre

Durée : 3 min 03 s

Dernière modification :
14 août 2008