Aller au menu Plan du site

Cinq artistes signataires, 50 ans plus tard

Accueil · Cinq artistes signataires, 50 ans plus tard
Contexte
Refus global marque un des temps forts de l'accession du Québec à la modernité. À partir des années 1960, la société québécoise est bouleversée par de grands changements de valeur. Le conservatisme fait graduellement place à l'ouverture d'esprit.

Le 9 août 1998, à l'occasion du 50e anniversaire du manifeste, Jean Barbe reçoit cinq artistes signataires du Refus global. Marqués par l'influence de Borduas, ils affirment que leur aventure, même si elle n'a pas changé le monde, leur a montré l'importance de prendre des risques et de ne pas renoncer à soi.
Le saviez-vous?
Refus global a bien failli ne jamais voir le jour. En 1946, Borduas perd peu à peu le goût de l'enseignement. En juillet, il faire part à Paul Beaulieu, troisième secrétaire de l'ambassade canadienne à Paris, de son projet d'émigrer en France. « Le sort en est jeté. Il devient impossible de vivre au pays. [...] La critique manque de lucidité, de courage. [...] Je suis mûr pour la France si elle veut de mes peintures », écrit-il.
Infos

Cinq artistes signataires, 50 ans plus tard

Média : Télévision

Émission : Refus Global (1948-1998) - La quête de la liberté

Date de diffusion : 9 août 1998

Invité(s) : Madeleine Arbour, Marcelle Ferron, Pierre Gauvreau, Maurice Perron, Françoise Sullivan

Ressource(s) : Jean Barbe

Durée : 18 min 04 s

Dernière modification :
14 février 2007