Aller au menu Plan du site

Biométrie et contrôle d'identité

Accueil · Biométrie et contrôle d'identité
Contexte
Les attentats terroristes perpétrés aux États-Unis le 11 septembre 2001 donnent une légitimité nouvelle à la vidéosurveillance et une forte impulsion au développement de technologies de pointe dans le domaine de la surveillance électronique, telles que la biométrie.

La biométrie regroupent un ensemble de techniques qui permettent de contrôler l'identité d'une personne sur la base de ses caractéristiques physiologiques et comportementales. Le journaliste Normand Grondin présente cette science en pleine expansion.

En matière de vidéosurveillance, la biométrie ouvre des perspectives qui font le bonheur des tenants d'un monde plus sûr, mais le cauchemar des défenseurs du droit à la vie privée.

Déjà, en janvier 2001, une compagnie américaine soulève l'indignation en annonçant avoir scanné les visages des 100 000 spectateurs qui assistaient à la finale du championnat de football américain, le Super Bowl.

Avant même les événements du 11 septembre 2001, le Québec adopte la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l'information, qui régit l'utilisation des techniques biométriques. C'est une première en Amérique du Nord.

La loi stipule notamment : « Nul ne peut exiger, sans le consentement exprès de la personne, que la vérification ou la confirmation de son identité soit faite au moyen d'un procédé permettant de saisir des caractéristiques ou des mesures biométriques. »
Le saviez-vous?
• La biométrie trouve ses origines à la fin du 19e siècle. Sir Francis Galton, notamment, père de l'eugénisme, met alors au point la prise d'empreintes digitales. De son côté, le Français Alfred Bertillon développe une technique d'identification des criminels appelée bertillonnage, fondée sur l'anthropométrie, qui recourt à la photographie et aux mensurations.

Les applications de la biométrie en matière de sécurité sont multiples et ne menacent pas nécessairement le droit à la vie privée. C'est le cas du système Poséidon, un moyen de prévention des noyades utilisé dans les piscines publiques en Europe. Composé de caméras de surveillance assistées par ordinateur, Poséidon balaie les eaux de la piscine, suit la trajectoire des différents nageurs et identifie les comportements annonciateurs d'une noyade.
Infos

Biométrie et contrôle d'identité

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 14 septembre 2003

Invité(s) : Martin Huddart, Pamela E. Kuypers, Gregory McConnell, John F. Shaw, Jennifer Stoddart, Gary Van Beek

Ressource(s) : Normand Grondin

Durée : 11 min 22 s

D'après le reportage « Au doigt et à l'oeil » de TSR.

Dernière modification :
13 juillet 2004