Aller au menu Plan du site

Quatre stations en construction

Accueil · Quatre stations en construction
Contexte
Au printemps 1963, les travaux ne font que commencer et les cols bleus de la ville de Montréal s'activent sur les quatre chantiers de construction du métro.

Si leur installation n'a pas nécessité la délocalisation de certains logements et donc l'expropriation de résidents, elle a néanmoins entraîné la déviation de la circulation routière et le déplacement du réseau hydroélectrique de la ville, comme l'explique l'ingénieur Roger Girard.

Déjà en 1963, on remet en question la date de circulation du métro, prévue initialement en 1966, avant l'Exposition universelle de Montréal. Il faut dire que le chantier vient à peine de débuter et que la tâche est colossale.

Le directeur des travaux publics de la Ville, Lucien L'Allier, se montre toutefois très confiant et assure que le métro de Montréal sera fonctionnel pour accueillir les milliers de visiteurs attendus pour l'Expo 67. Le métro n'est pas encore en service que l'on envisage déjà un prolongement du réseau!

Le « père du métro », Lucien L'Allier (1909-1978), est un ingénieur diplômé de l'Université McGill, à Montréal. Il sera successivement directeur des travaux publics de la Ville de Montréal, puis responsable de l'aménagement des îles Notre-Dame et Sainte-Hélène pour l'Expo 67, avant d'être nommé à la présidence de la Commission des transports de Montréal en 1964, puis assumera la fonction de président-directeur général de la Commission de transport de la Communauté urbaine de Montréal – la CTCUM. Lucien L'Allier est également ingénieur régional pour le Québec à Radio-Canada de 1938 à 1946.
Le saviez-vous?
• La construction du réseau métropolitain a nécessité le forage d'une partie du sous-sol, en raison de sa nature calcaire. Afin de creuser des galeries souterraines sans ébranler les fondations des édifices, les ingénieurs ont employé une technique de démolition particulière permettant de maîtriser les vibrations. À l'époque, Montréal faisait figure de pionnière en la matière, puisque c'était la première fois au Canada que cette technologie de dynamitage était utilisée. Ce sont près de 1250 tonnes d'explosifs qui furent nécessaires au dynamitage du sous-sol.

• Les monticules de terre qui ont été extraits lors de la construction des tunnels ont servi à construire l'île Notre-Dame et à agrandir l'île Sainte- Hélène en prévision de l'Exposition universelle de 1967.
Infos

Quatre stations en construction

Média : Radio

Émission : Métro de Montréal

Date de diffusion : 20 avril 1963

Invité(s) : Roger Girard, Lucien L'Allier, Lucien Saulnier

Ressource(s) : Charles Dussault

Durée : 22 min 06 s

Dernière modification :
29 décembre 2008