Aller au menu Plan du site

L'agglomération de Calgary s'étire

Accueil · L'agglomération de Calgary s'étire
Contexte
Le magazine La Semaine verte se penche sur le problème de l'étalement urbain dans la région de Calgary et ses conséquences sur le milieu rural. Et pour cause, le déplacement des citadins vers l'extérieur empiète sur les terres agricoles. Chaque année près de 4500 maisons sont construites sur des terres autrefois réservées à l'agriculture. D'autant plus que l'arrivée de nouveaux résidents engendre des conflits avec les agriculteurs. Si le bruit, les odeurs et la poussière perturbent la qualité de vie des nouveaux propriétaires, les agriculteurs se plaignent de la perte de terres à exploiter.

D'autres villes canadiennes ont dû s'adapter aux mouvements de population. Le paysage urbain a pris une autre couleur que celle des voisins américains. Dans leur livre The Myth of the North American City, publié en 1986, les professeurs Michael Goldberg et John Mercer se sont évertués à montrer les différences entre les villes des deux pays.

Au Canada, la venue d'immigrants a favorisé la vitalité et la diversité des centres urbains. Des villes comme Toronto et Montréal possèdent des quartiers résidentiels agréables à vivre et plus sécuritaires. La disparité du statut socioéconomique entre banlieusards et citadins est également beaucoup plus mince ici.

Toronto représente un exemple de réussite urbaine. À partir des années 1960, les familles bourgeoises, fatiguées de vivre en banlieue, se regroupent pour restaurer, avec l'aide des autorités municipales, les vieux quartiers ethniques de la Ville Reine et son ancienne architecture. Toronto devient ainsi une communauté urbaine où les habitants vivent et travaillent ensemble.

À Yorkville, au cœur de la cité, les maisons victoriennes sont rénovées, et l'ouverture de petits cafés crée une véritable vie de quartier. Le succès est tel que des urbanistes de tous les coins du monde viennent découvrir le secret de la vie communautaire torontoise.
Le saviez-vous?
• La ville de Toronto connaît une expansion fulgurante à partir du milieu du XXe siècle. Sa population passe de 700 000 habitants en 1955 à plus de deux millions en 1975.La création d'un sentiment d'appartenance à la ville, avec l'accent mis sur la vie de quartier, a grandement favorisé cette expansion.

• Un retour à la ville s'effectue depuis le milieu des années 1990. Il s'agit d'une nouvelle tendance. Selon Statistique Canada, Montréal connaît, depuis 1995, une surprenante croissance de sa population de 3 %. De plus en plus, la population vieillissante souhaite se rapprocher des grands centres urbains pour bénéficier des services qu'offre la ville. L'accès aux soins de santé et aux transports devient un facteur de plus en plus incontournable dans le choix du lieu d'une résidence.
Infos

L'agglomération de Calgary s'étire

Média : Télévision

Émission : La Semaine verte

Date de diffusion : 4 juin 1995

Invité(s) : Serge Fortin, Barbara Fortin, Ernie Park, Don Schultz, Rich Smith

Ressource(s) : Robert-Charles Longpré, Claude Savoie

Durée : 8 min 08 s

Dernière modification :
16 mars 2004