Aller au menu Plan du site

Des Canadiens dans l'armée américaine

Accueil · Des Canadiens dans l'armée américaine
Contexte
On ne connaît pas le nombre exact de Canadiens qui se sont enrôlés dans l'armée américaine. Certains l'estiment à 10 000, d'autres à plus de 30 000. Leurs motivations sont variées. Pour le vétéran Pierre Blais, parti pour le Vietnam à l'âge de 18 ans, il s'agissait ni plus ni moins d'un suicide planifié. Tant qu'à mourir, pensait-il alors, autant le faire en héros. Certains recherchent l'aventure, d'autres ont envie de faire carrière dans l'armée américaine, d'autres encore veulent vraiment combattre le communisme.

Le gouvernement fédéral n'autorise pas les Canadiens à s'engager dans l'armée américaine, même si certains d'entre eux en réclament le droit. D'abord, la Loi sur l'enrôlement étranger de 1937 interdit à tout Canadien, qu'il réside ou non au pays, de s'enrôler dans les armées étrangères. Ensuite, le Canada voit d'un mauvais œil une telle participation militaire canadienne, alors que le pays est membre de la Commission internationale de contrôle, présumée impartiale, rappelons-le.

On ne sait pas combien de Canadiens ont combattu au Vietnam, et on ne sait pas non plus combien y ont trouvé la mort. En raison de la non-reconnaissance de leur engagement par le Canada, nombre de vétérans se sont regroupés en associations. Certains ont sillonné le pays afin de raconter leur expérience à leurs compatriotes. En 1995, le North Wall, un monument commémoratif dédié aux vétérans canadiens de la guerre du Vietnam, a été inauguré à Windsor en Ontario.
Le saviez-vous?
• Pour faciliter le recrutement de Canadiens, les États-Unis ouvrent deux bureaux sur leur territoire, l'un dans l'État de Washington et l'autre dans l'État de New York. Lors de l'enrôlement, la nouvelle recrue reçoit un visa, qui lui permet de contourner la loi canadienne, et se fait promettre la citoyenneté américaine. Encore faut-il qu'elle revienne vivante de l'enfer du Vietnam...

• Pendant la guerre du Vietnam, le Canada a été la terre d'accueil des déserteurs de l'armée américaine, ceux que l'on a appelé les draft dodgers.

• La seule présence militaire autorisée au Vietnam par le gouvernement canadien est celle de la force de paix engagée dans le cadre des opérations de la Commission internationale de contrôle.
Infos

Des Canadiens dans l'armée américaine

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 15 août 1993

Invité(s) : Pierre Blais

Ressource(s) : Claudette Lambert, Jean-Claude Thériault

Durée : 4 min 47 s

Dernière modification :
22 décembre 2003