Aller au menu Plan du site

Les jumelles de Manhattan

Accueil · Les jumelles de Manhattan
Contexte
La construction des deux tours jumelles du World Trade Center, détruites lors des attentats du 11 septembre 2001, débute en 1966 d'après les plans de l'architecte américain Minoru Yamasaki (1912-1986). À l'ouverture officielle, le 4 avril 1973, les tours seront consacrées plus hauts immeubles du monde. Du haut de leurs 110 étages, soit près d'un demi-kilomètre, les jumelles de Manhattan présentent des caractéristiques impressionnantes qui relèvent à plusieurs titres de l'exploit technologique.

Dans ce reportage, Andréanne Lafond s'entretient avec C.J. Barfoed, directeur des relations extérieures au port de New York, sur la construction des tours.

Dans les années 1960, New York sombre dans un gouffre financier et économique, la ville est lourdement endettée. L'exode accéléré des entreprises et des résidents plonge la métropole américaine dans une impasse.

Entrepris en 1962 par la Port Authority of New York and New Jersey, une agence gouvernementale ayant pour mandat de développer des infrastructures facilitant les échanges commerciaux, le projet du centre de commerce mondial était sans contredit un incitatif à la relance de la ville. À elles seules, les tours jumelles allaient créer dix millions de mètres carrés de bureaux.

Il fallut une centaine de maquettes à Minoru Yamasaki pour arrêter son choix sur les tours jumelles. Pour faire place aux grandes tours rectangulaires de l'architecte, une surface de 1 115 000 mètres carrés de terre dut être excavée. Leur linéarité, constituée par les imposantes armatures d'acier ornées de quelque 20 000 mètres carrés de verre, allait caractériser les gratte-ciel du World Trade Center.

Cette manifeste simplicité architecturale valut à Yamasaki multiples critiques. L'imposante présence des tours va malgré tout les propulser au rang de symboles de la puissance américaine.
Le saviez-vous?
• Outre les tours du World Trade Center, Minoru Yamasaki a aussi réalisé des dizaines de plans d'édifices américains, à commencer par ceux de l'aéroport de Saint Louis (1951) et ceux des bureaux de la Reynolds Metal au Michigan (1955). Ce goût pour les projets de grande envergure est sans doute né du travail qu'il effectua, au début de sa carrière, chez Shreve, Lamb & Harmon, les concepteurs de l'Empire State Building.

• La construction des tours jumelles a aussi une histoire canadienne. En effet, plusieurs travailleurs mohawks canadiens de l'acier travaillèrent à la réalisation de ces symboles new-yorkais. Ignorant la peur des hauteurs, ces travailleurs iroquois furent d'un grand secours lors de l'érection des tours de Manhattan.

• Les ouvriers mohawks de l'acier ont étroitement marqué l'histoire architecturale new-yorkaise, participant à la construction de plusieurs édifices : l'Empire State Building et le pont George Washington notamment.

• Le 7 août 1974, Philippe Petit, un Français de 24 ans, dresse un câble entre les deux tours et réalise plusieurs traversées. Le funambule déclara lors de son arrestation : « Quand je vois trois oranges, je jongle, quand je vois deux tours, j'ai envie de passer de l'une à l'autre. »

• Maints autres exploits, tous aussi illégaux les uns que les autres, nourrissent l'histoire des tours jumelles de Manhattan : escalade, saut en parachute, etc.

• Le vendredi 26 février 1993, une bombe explose au World Trade Center. L'explosion ébranle considérablement les tours jumelles, perforant six étages du sous-sol. L'attentat tue six personnes et en blesse plusieurs centaines. Les réparations et l'enquête nécessitèrent la fermeture du lieu pendant un mois.

• Le site du World Trade Center ne se réduisait pas simplement aux deux tours jumelles, cinq autres bâtiments complétaient l'ensemble. Les attentats du 11 septembre 2001, qui firent s'écraser un avion dans chacune des tours, ont détruit tous ces bâtiments.
Infos

Les jumelles de Manhattan

Média : Télévision

Émission : Format 30

Date de diffusion : 31 décembre 1970

Invité(s) : C.J. Barfoed

Ressource(s) : Andréanne Lafond

Durée : 7 min 19 s

Dernière modification :
12 septembre 2008