Aller au menu Plan du site

L'innocence de Milgaard reconnue

Accueil · L'innocence de Milgaard reconnue
Contexte
Malgré sa libération, David Milgaard continue sa quête de vérité. En juillet 1997, des tests d'ADN effectués par un laboratoire britannique prouvent hors de tout doute que Milgaard est innocent. Le soulagement et la joie de Joyce Milgaard, qui a fait de sa vie un combat pour faire reconnaître l'innocence de son fils, sont perceptibles dans ce reportage de Maxence Bilodeau.

Le gouvernement de la Saskatchewan offre immédiatement ses excuses à David Milgaard et ordonne la réouverture de l'enquête sur la mort de Gail Miller.

Le jour même où Milgaard détient enfin la preuve de son innocence, Larry Fisher, un violeur en série qui a passé de nombreuses années en prison, se rend aux autorités tout en affirmant ne pas avoir commis le meurtre de l'aide-soignante. Fisher avait pourtant été interrogé lors de l'enquête initiale. Incidemment, Fisher habitait un appartement dans la maison des parents d'Albert Cadrain, le principal témoin à charge au procès de David Milgaard en 1970.

Larry Fisher a déjà passé 23 ans en prison pour une série de viols. Lors de son procès, en 1999, son ex-femme témoigne contre lui. Elle raconte qu'un de ses couteaux avait disparu au moment du meurtre et que, au cours d'une querelle familiale le jour même du meurtre, Fisher avait réagi bizarrement lorsqu'elle l'avait accusé d'avoir tué l'aide-soignante.

Reconnu coupable du viol et du meurtre de Gail Miller, le 22 novembre 1999, grâce entre autres à des tests d'ADN, Fisher a fait appel de sa condamnation.
Le saviez-vous?
• Une autre cause célèbre se retrouve devant la Cour suprême, celle de Wilbert Coffin, prospecteur minier et chasseur accusé en 1953 du meurtre de trois Américains venus chasser en Gaspésie. Sans preuve tangible et sans témoin, il est néanmoins reconnu coupable et condamné à mort. La Cour suprême maintient le verdict et Wilbert Coffin est pendu à la prison de Bordeaux en 1956. Cette cause déclenche un débat sur la peine du mort au Canada.

• En novembre 1999, le juge Gerry Allbright, qui préside le procès de Fisher, interdit la diffusion d'un téléfilm sur la vie de Milgaard, Hard Time : The David Milgaard Story. La première diffusion, en avril précédent, avait également été interdite en Saskatchewan, la cour estimant que le film pourrait influencer les jurés. Le film avait reçu six prix Gémeaux, décernés par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, au début novembre 1999.
Infos

L'innocence de Milgaard reconnue

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 18 juillet 1997

Invité(s) : Kim Campbell, Joyce Milgaard, Guy-Paul Morin, Brian Mulroney

Ressource(s) : Maxence Bilodeau

Durée : 2 min 32 s

Dernière modification :
13 juin 2003