Aller au menu Plan du site

Coup fumant à Téhéran

Accueil · Coup fumant à Téhéran
Contexte
Novembre 1979 : après la chute du chah d'Iran, des islamistes menés par l'ayatollah Khomeyni prennent 66 Américains en otage au sein de leur ambassade à Téhéran. L'ambassade du Canada à Téhéran abrite en secret six diplomates américains qui étaient à l'extérieur de l'ambassade américaine au moment de la prise d'otages. Munis de faux passeports canadiens, ils fuient l'Iran le 28 janvier 1980. Les États-Unis remercient chaleureusement le Canada.

L'Iran proteste vivement, clamant qu'il s'agit d'une violation de sa souveraineté. Les milieux diplomatiques craignent que l'initiative canadienne aggrave la situation des otages américains toujours détenus à Téhéran. Les six diplomates américains se reposent quelques jours en Allemagne avant de regagner les États-Unis. L'ambassadeur du Canada à Téhéran, Kenneth Taylor, refuse alors de révéler comment il a organisé la fuite des Américains.

À son retour au pays, Kenneth Taylor raconte avoir hébergé les diplomates américains sans avertir Washington. Mis au courant, Ottawa émet six faux passeports. Le plan d'évacuation est accéléré lorsque l'ambassade se rend compte que des médias sont au parfum de ce qui se trame, mais les journalistes garderont le secret jusqu'au jour J. Des positions de repli sont aussi prévues dans d'autres ambassades « amies » en Iran.
Le saviez-vous?
• La mission canadienne en Iran ouvre ses portes en 1958. Cette même année, des ambassadeurs s'installent au Liban et en Israël. Après la fin de la guerre entre l'Iran et l'Irak, en 1988, le Canada participe à la mission de paix GOMNUII, qui prend fin en 1991.
Infos

Coup fumant à Téhéran

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 30 janvier 1980

Ressource(s) : Christian Billman, Bernard Derome, Madeleine Poulin

Durée : 4 min 56 s

Dernière modification :
9 avril 2008