Aller au menu Plan du site

Les derniers jours d'un condamné à mort

Accueil · Les derniers jours d'un condamné à mort
Contexte
Un ancien condamné à mort témoigne de ses années passées dans l'aile des condamnés à mort de la prison de Bordeaux. Il raconte les heures interminables qui s'égrènent, rythmées par les seuls pas du gardien ou la promenade quotidienne dans une cour où se trouve la potence.

Un aumônier ayant assisté des condamnés à mort dans leurs derniers instants évoque avec beaucoup de pudeur et d'humanité les souvenirs de ces moments.

Le jour de l'exécution, un silence absolu règne dans le couloir de la mort. Le condamné est transféré dans une cellule donnant directement accès à l'échafaud. Pour son dernier repas, il a droit à un menu particulier et de petits extra, comme une boisson gazeuse. L'aumônier reste à ses côtés puis prononçe la messe à laquelle assistent les exécuteurs de la justice.

Jusqu'en 1859, près de 230 infractions entraînent la peine capitale, dont le vol de navets et le fait de porter un déguisement en forêt. Après 1865, seuls l'homicide, la trahison et le viol sont passibles de la peine de mort.

À partir de 1961, en vertu du Code criminel, seul le meurtre dit « qualifié » est punissable de la peine capitale. Les meurtres crapuleux ou commis avec préméditation, le meurtre d'un agent de police ou d'un gardien de prison dans l'exercice de ses fonctions se définissent comme des crimes qualifiés.
Le saviez-vous?
• Les dernières exécutions au pays sont celles d'Arthur Lucas et de Robert Turpin, pendus le 11 décembre 1962 à la prison de Don à Toronto, le premier pour le meurtre prémédité d'un indicateur et d'un témoin, et le second pour celui d'un agent de police afin d'éviter l'arrestation.

• Entre 1867 et 1971, 1481 sentences de peine capitale ont été prononcées. De ce nombre, 710 personnes ont été exécutées (697 hommes et 13 femmes).

• La pendaison était le seul moyen permis par la loi d'exécuter une personne au Canada.

• Au Québec, le dernier condamné ayant été exécuté est Ernest Côté, pendu à la prison de Bordeaux le 11 mars 1960.

• Trois femmes seront pendues à la prison de Bordeaux : Thomassina Sarao en 1935, Marie-Louise Cloutier en 1940 et Marguerite Pitre en 1953.

• Reconnue coupable d'avoir participé à un complot ayant entraîné la mort de 23 personnes dans l'explosion d'un avion en plein vol, Marguerite Pitre est pendue en 1953. Elle est la dernière femme à être exécutée au Canada.
Infos

Les derniers jours d'un condamné à mort

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 18 avril 1976

Invité(s) : Roger Demers, Roger Jeannotte

Ressource(s) : Gilles-Claude Thériault

Durée : 11 min 35 s

Dernière modification :
14 avril 2003