Aller au menu Plan du site

Une fabuleuse carrière de biologiste et botaniste

Accueil · Une fabuleuse carrière de biologiste et botaniste
Contexte
De 1961 à 1968, Pierre Dansereau est professeur à l'Université Columbia et sous-directeur et conservateur du jardin botanique de New York, le second en importance au monde. L'épanouissement d'un parcours sans tache : études en agronomie à l'Université de Montréal (1933) puis en Europe, doctorat en taxonomie végétale de l'Université de Genève (1939), collaboration avec le frère Marie-Victorin au jardin botanique de Montréal (1940), enseignement à l'Université de Montréal (1945-1950 et 1955-1960).

La mère de Dansereau étant Américaine, le petit Pierre passe des vacances d'été sur les plages du Maine. Attiré par le style décontracté des universités américaines, il est professeur de botanique à l'Université du Michigan à Ann Arbor, de 1950 à 1955, avant d'accepter un poste au jardin botanique de New York. La métropole lui inspire l'écologie humaine, l'étude de la ville comme s'il s'agissait d'un écosystème naturel.

Pierre Dansereau naît à Outremont, rue Maplewood, le 5 octobre 1911. Il est l'aîné de cinq enfants. Son père est ingénieur et collabore aux travaux qui ont mené à la voie maritime du Saint-Laurent. En 1931, à la demande se ses parents, Pierre entreprend des études de droit à l'Université de Montréal, vite abandonnées. Il préfère ses activités de botaniste amateur, en Gaspésie notamment.
Le saviez-vous?
• Dès l'âge de 12 ans, Pierre Dansereau manifeste un goût marqué pour la littérature. Pendant son adolescence, il collaborera à des revues littéraires, notamment avec Claude Hurtubise et André Laurendeau. En 1928, il se lie d'amitié avec Henriette Dessaulles Saint-Jacques, journaliste et chroniqueuse au quotidien Le Devoir (sous le pseudonyme de Fadette). Il a 16 ans, elle en a 68!

• Au début des années 1930, Pierre Dansereau fonde avec André Laurendeau et plusieurs autres un mouvement politique nationaliste, Jeune-Canada. Ils signent le Manifeste de la jeune génération, appuyés par Armand Lavergne et Édouard Montpetit. Jeune-Canada disparaît quelques années plus tard.

• En 1956, Pierre Dansereau s'engage de nouveau avec André Laurendeau dans un mouvement politique, le Rassemblement, dont il assumera la présidence. Il s'attire les foudres du régime duplessiste et des autorités de l'Université de Montréal avant de quitter le Québec en 1960 pour enseigner aux États-Unis. Le Rassemblement se disloque au début de la Révolution tranquille.
Infos

Une fabuleuse carrière de biologiste et botaniste

Média : Télévision

Émission : Entretien d'été

Date de diffusion : 9 juin 1967

Invité(s) : Pierre Dansereau

Ressource(s) : Jean-Pierre Fournier

Durée : 26 min 57 s

Dernière modification :
24 juin 2003