Aller au menu Plan du site

Ottawa impose la Loi des mesures de guerre

Accueil · Ottawa impose la Loi des mesures de guerre
Contexte
Le 15 octobre en soirée, alors que l'armée est dans la rue, le gouvernement du Québec rejette les conditions du FLQ et offre la libération conditionnelle de cinq prisonniers politiques et permet aux ravisseurs de quitter le pays. Bourassa demande à Ottawa d'invoquer la Loi sur les mesures de guerre.

Le lendemain, pour la première fois au pays, le premier ministre du Canada, Pierre Elliot Trudeau, proclame la Loi sur les mesures de guerre en temps de paix.

La Loi est invoquée pour cause « d'insurrection appréhendée ». Les libertés civiles sont suspendues et le FLQ est mis hors la loi. Le gouvernement adopte un décret permettant aux forces de l'ordre d'arrêter toute personne soupçonnée d'avoir des liens avec le FLQ.

Environ 450 personnes sont arrêtées et près de 36 000 perquisitions sont effectuées. Cette loi permissive laisse place à de nombreuses arrestations abusives et injustifiées.
Le saviez-vous?
• En décembre 1971, le quotidien Globe & Mail révélait que le gouvernement fédéral préparait dès mai 1970, soit cinq mois avant les enlèvements du FLQ, l'application de la Loi sur les mesures de guerre. Un comité spécial du cabinet de Pierre Trudeau était chargé d'analyser la manière de réagir si « des demandes pour des changements sociaux » survenaient au Québec. L'un des moyens envisagés étaient la Loi sur les mesures de guerre.
Infos

Ottawa impose la Loi des mesures de guerre

Média : Télévision

Émission : Décès de Pierre Elliott Trudeau

Date de diffusion : 29 septembre 2000

Invité(s) : Pierre Elliott Trudeau

Ressource(s) : Francine Bastien

Durée : 4 min 22 s

Dernière modification :
13 octobre 2009