Aller au menu Plan du site

La naissance du FLQ

Accueil · La naissance du FLQ
Contexte
Le Front de Libération du Québec est un mouvement politique radical qui prône l'utilisation de la lutte armée comme moyen d'affirmation et d'émancipation pour le Québec. Son but ultime est l'indépendance de la province. La perte de confiance du groupe dans les institutions démocratiques lui laisse penser que la violence est la seule issue possible. Même si le FLQ frappe l'imaginaire par ses actions spectaculaires, le mouvement demeure marginal, puisqu'il laisse peu de traces concrètes sur la vie politique et sociale.

Entre 1963 et 1970, le FLQ commet près de 200 crimes violents, dont des vols de dynamite, des attentats à la bombe, des braquages de banque. Deux meurtres sont perpétrés et au moins trois crimes donnent lieu à des morts violentes dues à des attentats à la bombe ou à des fusillades. Vingt-trois membres du FLQ sont condamnés pour ces offenses, dont quatre pour meurtre.
Le saviez-vous?
• Les felquistes ont été entraînés et organisés par Georges Schoeters, un révolutionnaire belge itinérant dont la source d'inspiration était Che Guevara. Au moins deux des membres du FLQ ont reçu des entraînements de guérilla à l'assignat sélectif de commandos palestiniens. Le FLQ a développé des liens avec différents mouvements révolutionnaires à travers le monde, comme ceux de Cuba, d'Algérie et de la Palestine.
Infos

La naissance du FLQ

Média : Radio

Émission : La Révolution tranquille

Date de diffusion : 24 juillet 1971

Invité(s) : Mario François Bachand, Roger Guill

Ressource(s) : Jean-Pierre Bergeron, Pierre de Bellefeuille

Durée : 12 min 53 s

Dernière modification :
13 mai 2008