Aller au menu Plan du site

La traversée du fleuve

Accueil · La traversée du fleuve
Contexte
Les bancs de glaces flottantes, l'eau glaciale et le courant doivent être affrontés par une équipe unie afin que la traversée du fleuve puisse être complétée. Le danger de l'entreprise ne fait pas reculer ces sportifs qui bravent le froid de l'hiver.

Lors d'une pratique filmée avant la course de 1963, il est possible de voir l'effort que demande ce sport. Trois jeunes membres d'une équipe témoignent de l'entraînement nécessaire pour pouvoir participer à la course en canot.

À la fois spectacle et compétition, la course en canot est une activité ardue qui a lieu sur les glaces du Saint-Laurent, entre Lévis et Québec.

Chaque équipe participante possède un capitaine qui tient une place cruciale parmi les canotiers. Le capitaine doit être assez expérimenté pour pouvoir juger des glaces que doit surmonter le canot. Il est le seul membre de l'équipage qui ne fait pas dos aux obstacles. Le capitaine dit à ses coéquipiers à quel moment ils doivent contourner les glaces.
Le saviez-vous?
• Avec ce championnat pour l'honneur, où l'esprit d'équipe est important, Québec est devenue la capitale du canot sur glace.

• Le temps que prennent les canots pour traverser le fleuve dépend des conditions atmosphériques et de l'état des banquises qui flottent sur l'eau. Les vents marins peuvent parfois entraîner la dérive des canots.

• En cas de problème, un brise-glace est prêt à porter secours aux canotiers.

• L'utilisation de canots plus légers, grâce à la fibre de verre, permet désormais à des équipes composées entièrement de femmes de participer à la compétition.

• En 2000, les équipes se composent d'hommes et de femmes âgés de 20 à 50 ans. Ces gens de toutes professions – ingénieurs, secrétaires, professeurs – s'entraînent pendant plusieurs jours à l'aube avant de travailler pour pouvoir participer à la fameuse course.

• La course de canots est une tradition ancestrale héritée des Amérindiens, qui se perpétue avec le Carnaval de Québec. Autrefois, le canot maintenait en hiver la communication entre les rives de Québec et de Lévis.

• Les canotiers prenaient place dans des canots en bois dont les extrémités étaient relevées afin que ces embarcations puissent servir de traîneaux au besoin. Une fois le fleuve gelé, les gens s'aventuraient également à pied pour traverser le cours d'eau.
Infos

La traversée du fleuve

Média : Télévision

Émission : 20 ans express

Date de diffusion : 16 février 1963

Ressource(s) : James Bamber

Durée : 3 min 46 s

Dernière modification :
19 avril 2004