Aller au menu Plan du site

Le syndrome d'immuno-déficience acquise

Accueil · Le syndrome d'immuno-déficience acquise
Contexte
Le nom générique de sida, acronyme de Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise, n'apparaîtra qu'une fois que la maladie aura été un peu mieux connue. En 1983, la plupart des scientifiques s'entendent sur le fait que le sida se transmet par le sang ou ses dérivés, et par le sperme. Plusieurs mois ont été nécessaires pour arriver à cette conclusion.

En mars 1983, Pierre Maisonneuve s'entretient avec Richard Morisset, le président du comité d'experts médicaux qui veut coordonner les recherches sur le sida au Québec.

Richard Morisset fait partie d'un petit groupe de médecins et d'infirmières qui se rencontrent à Montréal, à l'automne 1981, afin de discuter de maladies transmises sexuellement (MTS). Ce groupe craint alors de voir un nouveau virus apparaître après que des cas de pneumonies mortelles sont apparus chez des personnes homosexuelles non greffées aux États-Unis.

Le Comité SIDA-Québec est créé par le même groupe en octobre 1982; il s'agit de la première organisation du genre au Canada.

Le ministre des Affaires sociales du Québec, Pierre-Marc Johnson accorde une subvention de 30 000 $ au Comité SIDA-Québec en 1983. Le ministre Johnson accepte de donner cette subvention après que le docteur Jean Robert, actif au sein du comité, lui ait fait un résumé de la situation.

Le Comité SIDA-Québec a sensibilisé les médecins de la province à la maladie, et c'est peut-être pourquoi la maladie est alors diagnostiquée plus rapidement qu'ailleurs. Malgré tout, certains médecins disent que le groupe est en train de faire un cas grave d'un problème bénin.
Le saviez-vous?
• Depuis le début de l'épidémie jusqu'à décembre 1999, 16 913 cas de sida et 45 534 cas de séropositivité ou présence du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ont été déclarés au Canada.

• Jusqu'en 1999, 11 748 personnes sont mortes du sida au Canada, soit 69,5 % des personnes atteintes.

• Entre 1984 et 1995, 13,3 % des infections au VIH au Canada touchent des femmes. Cette proportion est à la hausse.

• Au moment où il est président du Comité SIDA-Québec, Richard Morisset est médecin microbiologiste à l'Hôtel-Dieu de Montréal.

• Richard Morisset affirme avoir eu comme patient l'un des premiers cas de sida en Amérique du Nord. En octobre 1978, un professeur célibataire dans la trentaine est transféré d'Haïti à l'Hôtel-Dieu de Montréal. Il est dans un état de faiblesse généralisée et souffre de salmonellose. L'homme meurt en Haïti, en mai 1980, sans cause précise de décès.

• Après 1987, la maladie se répand dans les pays du Tiers-Monde. Deux épidémies différentes séviront par la suite : celle des pays pauvres, où le sida touche des millions de personnes, dont un grand nombre de femmes, et celle des Occidentaux, qui touche surtout la population homosexuelle et les personnes qui s'injectent des drogues par voie intraveineuse.
Infos

Le syndrome d'immuno-déficience acquise

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 17 mars 1983

Invité(s) : Richard Morisset

Ressource(s) : Pierre Maisonneuve

Durée : 6 min 09 s

Dernière modification :
2 novembre 2007