Aller au menu Plan du site

Attentat à la Gare centrale de Montréal

Accueil · Attentat à la Gare centrale de Montréal
Contexte

Le 3 septembre 1984, à 10 h 20, une bombe explose dans un casier de la consigne automatique à la Gare centrale. Trois voyageurs sont tués dans l'attentat et des dizaines d'autres blessés .

Au Téléjournal de fin de soirée, Alexandre Dumas rapporte que la déflagration a produit un tel souffle que certaines personnes ont été projetées jusqu'à une distance de six mètres. Encore tout remués par l'événement, des témoins racontent ce qu'ils ont vécu aux journalistes Philippe Belisle et Charles Tisseyre.

Le saviez-vous?

• L'explosion du 3 septembre 1984 est survenue quelques jours avant l'arrivée du pape Jean-Paul II au Québec.

• Les trois victimes de l'attentat de la Gare centrale de Montréal étaient des touristes français.

• Un Américain, Thomas Brigham, a été reconnu à deux reprises coupable de l'attentat. En 1988 et en 1992, la Cour d'appel du Québec a toutefois cassé ces jugements au motif que le suspect n'avait pas eu droit à un procès juste.

• Thomas Brigham était l'auteur du communiqué étrange où il était indiqué « 9 h 30, 3 septembre 1984 [...] le Vatican tue les papes ». Mort d'une crise cardiaque le 14 février 1993, il s'apprêtait à témoigner lui-même dans un troisième procès.

Infos

Attentat à la Gare centrale de Montréal

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 3 septembre 1984

Ressource(s) : Philippe Belisle, Jean Ducharme, Alexandre Dumas, Charles Tisseyre

Durée : 5 min 42 s

Dernière modification :
2 septembre 2009