Aller au menu Plan du site

Henri-Paul Rousseau gère l'épargne des Québécois

Accueil · Henri-Paul Rousseau gère l'épargne des Québécois
Contexte

En 2002, Henri-Paul Rousseau devient président-directeur général de la Caisse de dépôt et placement du Québec. L'homme d'affaires prend les rênes de l'institution un an après qu'elle eut perdu 5 % de sa valeur.

Au Téléjournal/Le Point, Stéphan Bureau discute avec Henri-Paul Rousseau de l'avenir de la Caisse de dépôt. Le nouveau président parle entre autres de l'importance du mandat qui lui est confié : faire fructifier, tout en la protégeant, l'épargne retraite des Québécois.

Le saviez-vous?

• Henri-Paul Rousseau a dirigé la Caisse de dépôt et placement du Québec de 2002 à 2008.

• En 2008, l'institution subit des pertes records de 39,8 milliards de dollars. Ce mauvais résultat s'explique par la crise économique, mais surtout par des investissements trop risqués dans le marché du papier commercial.

• Quelques mois plus tard, en mars 2009, l'ancien président-directeur général reconnaît sa responsabilité dans l'achat de papier commercial adossé à des actifs (PCAA) par la Caisse. À elles seules, les pertes de l'institution sur le papier commercial se sont élevées à 22,4milliards de dollars en 2008.

• De 2003 à 2008, la valeur des actifs de la Caisse de dépôt et placement du Québec est passée de 77 à 155 milliards de dollars. L'élimination du plafond de 39 % pour l'achat d'actions par l'institution en 1999 et la hausse des marchés boursiers ont favorisé cette croissance.

Infos

Henri-Paul Rousseau gère l’épargne des Québécois

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 1er octobre 2002

Invité(s) : Pauline Marois, Henri-Paul Rousseau, Jean-Claude Scraire

Ressource(s) : Stéphan Bureau, Paule Robitaille

Durée : 18 min 37 s

Dernière modification :
19 mai 2009