Aller au menu Plan du site

Accident de la Swissair : la fin de l'enquête

Accueil · Accident de la Swissair : la fin de l'enquête
Contexte

Le 27 mars 2003, après 4 ans et demi d'enquête et près de 57 millions de dollars investis, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie son rapport final sur la tragédie du vol 111 de la Swissair. Cinq ans plus tôt, le 2 septembre 1998, l'avion s'abîmait à quelques kilomètres des côtes de la Nouvelle-Écosse. La tragédie ne laissait aucun survivant parmi les 229 passagers.

Au Téléjournal, le journaliste Daniel Verreault explique les conclusions et les recommandations du BST. Selon les enquêteurs, le feu s'est propagé rapidement en raison de la présence d'un matériau isolant hautement inflammable.

Le saviez-vous?

• Peu d'information sur les dernières minutes du vol 111 est disponible puisque l'enregistreur de données de vol, la « boîte noire », avait cessé de bien fonctionner 5 minutes avant l'impact.

• Pour mener à bien leur enquête, les experts du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) ont reconstruit l'avion de Swissair avec près de deux millions de pièces déchiquetées. Ces débris ont été récupérés dans l'océan atlantique, à plus de 50 mètres de profondeur.

• Dans son rapport, le BST recommande notamment que les des matériaux d'isolation utilisés dans les avions répondent à de sévères normes d'inflammabilité. Il suggère aussi une amélioration de la saisie et du stockage des données de vol.

Infos

Accident de la Swissair : la fin de l’enquête

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 27 mars 2003

Invité(s) : Daniel Verrault

Ressource(s) : Stéphan Bureau, Denis-Martin Chabot

Durée : 2 min 19 s

Dernière modification :
3 septembre 2008