Aller au menu Plan du site

Chômage à Shenyang

Accueil · Chômage à Shenyang
Contexte

Logés dans un petit appartement sombre et étroit de Shenyang, en Chine, les Fang commencent leur journée avec du chou bouilli et un peu de riz. M. Fang, qui n'a pas voulu donner son nom complet, prépare son enfant pour l'école, puis part à bicyclette pour tenter de trouver un peu de travail.

Dans ce reportage, notre correspondante Céline Galipeau visite Shenyang, une ville de 7,5 millions d'habitants qui fut l'un des piliers industriels de la Chine communiste. En raison de l'ouverture économique du pays, les entreprises d'État non rentables de Shenyang, comme celle où travaillait M. Fang, ont fermé leurs portes. De 1998 à 2002, plus de deux millions d'ouvriers chinois, victimes de la modernisation du pays, ont ainsi perdu leur emploi.

Le saviez-vous?

• En juin 2002, le taux de chômage était estimé à environ 4% en Chine et à 7,8% dans la province du Liaoning, dont Shenyang est la capitale.

• En 2003, l'État chinois met en place un programme de revitalisation du nord-est du pays. Les investissements permettent à la ville de Shenyang de se restructurer autour des secteurs de l'automobile, des logiciels et de l'électronique.

• Le 15 mars 2003, Hu Jintao succède à Jiang Zemin comme président de la République populaire de Chine. Également chef du Parti communiste et de l'armée, il est réélu le 15 mars 2008 pour un mandat de cinq ans.

Infos

Chômage à Shenyang

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 3 novembre 2002

Ressource(s) : Céline Galipeau, Josée Thibeault

Durée : 2 min 57 s

Dernière modification :
30 juillet 2008