Aller au menu Plan du site

Quand budget et souliers vont de pair

Accueil · Quand budget et souliers vont de pair
Contexte

Des souliers neufs, signes d’un budget prospère… Mais d’où vient cette tradition pour le ministre des Finances de porter des souliers neufs lors du dépôt du budget? Difficile de connaître l’origine de cette pratique.

Gisèle Lalande, journaliste à Dimanche magazine a interrogé Jacques Parizeau. Pour lui, il s’agirait d’une tradition britannique remontant au 19e siècle, qu’il a respecté scrupuleusement de 1976 à 1984 alors qu’il gérait les finances du Québec.

Christiane Charrette questionne aussi Gilbert Bringué, correspondant parlementaire à Ottawa, pour qui cette coutume aurait été créée de toutes pièces.

Le saviez-vous?

• Selon des recherches faites par la bibliothèque du Parlement du Canada, seulement huit ministres des Finances ont porté des souliers neufs lors du dépôt du budget, dont le premier serait Mitchell Sharp, puis Jean Chrétien, suivi par John Crosbie, Marc Lalonde, Michael Wilson, Paul Martin, Ralph Goodale et Jim Flaherty.

• En 2008, le ministre des Finances Jim Flaherty a dérogé à la tradition de présenter à la presse des souliers neufs à la veille du dépôt du budget. Signe de l'austérité préconisée, il a préféré réparer ses souliers plutôt que d'acheter une paire neuve.

Infos

Quand budget et souliers vont de pair

Média : Radio

Émission : Ici comme ailleurs

Date de diffusion : 20 septembre 1990

Ressource(s) : Christiane Charette, Gisèle Lalande, Gilbert Bringué

Durée : 4 min 46 s

Dernière modification :
11 mars 2008