Aller au menu Plan du site

Abel Gance, cinéaste innovateur

Accueil · Abel Gance, cinéaste innovateur
Contexte
Le cinéaste français Abel Gance commence à faire des films en 1907, à l'époque où tout était à découvrir. Auteur, réalisateur, et parfois producteur, il réinvente le langage du cinéma par l'usage de très gros plans, de montages rapides et par la technique du triple écran.

Lors d'une entrevue accordée à Judith Jasmin en 1961, Abel Gance parle de sa vision du cinéma et de l'avenir qui attend cet art nouveau. Il aborde ses débuts au cinéma, ses premières ambitions d'écriture et décrit quelques-uns de ses plus grands films.
Le saviez-vous?
• En 1918, Abel Gance connaît son premier grand succès avec J'accuse, un film où il dénonce la guerre. Dans La Roue (1923), qui raconte l'histoire tragique d'un mécanicien de chemin de fer rendu aveugle par un accident, le réalisateur innove en utilisant un montage accéléré.

• En 1927, le réalisateur français marque l'histoire du cinéma avec son film à grand déploiement Napoléon. Afin de mêler le spectateur à l'action, il ose alors tourner des images rythmées, et sort l'appareil de prise de vue de son immobilité.
Infos

Abel Gance, cinéaste innovateur

Média : Télévision

Émission : Premier Plan

Date de diffusion : 3 avril 1961

Invité(s) : Abel Gance

Ressource(s) : Judith Jasmin

Durée : 27 min 45 s

Dernière modification :
10 mars 2008