Aller au menu Plan du site

Cachez ces seins...

Accueil · Cachez ces seins...
Contexte
Alors que vient à peine de se terminer l'Exposition universelle - qui a ouvert le Québec au monde et aux autres cultures - , l'escouade de la moralité de Montréal fait une descente à la Place-des-Arts et remet des sommations à six danseuses des Ballets africains de Guinée, les accusant d'avoir participé à un spectacle immoral.

Leur crime? Elles dansaient les seins nus dans le cadre de chorégraphies folkloriques.

La troupe guinéenne n'en est pourtant pas au premier spectacle de sa tournée canadienne. Après Toronto et Ottawa, elle se produit à Sherbrooke et Québec.

Outre les six jeunes guinéennes, Élise Pouliot, impresario de la troupe est également au banc des accusés pour avoir incité les jeunes filles à participer à un spectacle immoral. Le 25 janvier 1968, le juge Henri Beaulieu déboute les accusateurs : les définitions de l'indécence et de l'obscénité, juge-t-il, ne s'appliquent pas aux danses aux seins nus.

Les Ballets africains de Guinée, compagnie fondée en 1948, a déjà eu maille à partir avec la moralité canadienne. En 1959, lors de son passage à Toronto, on oblige les danseuses à se présenter sur scène avec un soutien-gorge en filet.

Trente ans après la descente de l'escouade de la moralité à la Place des Arts, le « scandale des Ballets africains » demeure une référence lorsque l'on parle de censure.
Le saviez-vous?
• L'escouade de la moralité de Montréal avait, moins de deux mois avant l'affaire des Ballets africains, interrompu une pièce de théâtre. Présentée au théâtre du Pavillon de la jeunesse à l'Expo 67, Équation pour un seul homme comprenait une scène, Érotomanes absurdes, dans laquelle on entendait, par les haut-parleurs, des gémissements et des murmures suggestifs. Neuf comédiens sont arrêtés, ce soir du 25 septembre 1967. Ils seront reconnus coupables et condamnés chacun à une amende de 25 $.

• Il existe encore une escouade de la moralité au service de police de Montréal. Baptisé « module moralité, alcool et stupéfiant », ce service a pour principale activité de traiter les dossiers concernant la prostitution de rue, la pornographie juvénile, les agences d'escortes, les maisons de débauche et les actions indécentes.
Infos

Cachez ces seins...

Média : Radio

Émission : Présent édition métropolitaine

Date de diffusion : 15 juillet 1977

Invité(s) : Jean Daigle, Gratien Gélinas, Claude Laguadec, Gaétan Lemay, Jean Parent, Michelle Tisseyre

Ressource(s) : Robert Landry, Marie-Hélène Poirier

Durée : 22 min 28 s

Dernière modification :
11 avril 2008