Aller au menu Plan du site

Le Québec dans le noir

Accueil · Le Québec dans le noir
Contexte
Le 13 mars 1989, à 2 h 46 du matin, une coupure d'électricité paralyse le Québec. C'est la seconde en moins d'un an. Plusieurs lignes électriques situées entre Montréal et Baie-James se décrochent, provoquant l'effondrement du système.

À l'origine de cette surtension : une explosion solaire, quatre fois plus importante que la normale, aurait entraîné une déformation du champ magnétique terrestre. Jamais auparavant un orage magnétique n'avait eu de telles conséquences. Les explications de Michel Morin.
Le saviez-vous?
• Le réseau électrique d'Hydro-Québec dépend presque exclusivement de l'énergie hydraulique. Les lignes de haute tension doivent parcourir de longues distances, 1000 à 1500 km, pour acheminer l'électricité des centrales vers les centres urbains. Elles sont donc sujettes à des fluctuations de tension.

• Lors de cet orage magnétique, les lignes de transport de la baie James ont enregistré des changements de variation de 700 000 à 800 000 volts.
Infos

Le Québec dans le noir

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 13 mars 1989

Invité(s) : Louis Champagne, Alain Potvin, Jean-Claude Roy, Yves Tanguay

Ressource(s) : Bernard Derome, Michel Morin

Durée : 6 min 26 s

Dernière modification :
13 mars 2008