Aller au menu Plan du site

Alberto Moravia raconte sa jeunesse

Accueil · Alberto Moravia raconte sa jeunesse
Contexte
Avec son premier roman, Les Indifférents (1929), Alberto Moravia brosse un portrait cruel d'une certaine bourgeoisie italienne. Il publie ce livre existentialiste des années avant que Jean-Paul Sartre n'élabore sa philosophie.

En mai 1968, Fernand Seguin rencontre Alberto Moravia qui, à 60 ans, connaît une notoriété internationale. L'auteur du Conformiste (1951) et de L'Ennui (1960) lui raconte sa jeunesse passée dans les sanatoriums et évoque sa conception de la condition humaine dans la société moderne.
Le saviez-vous?
• Alberto Moravia (1907-1990) a vécu toute sa vie à Rome, où il était un personnage de la vie mondaine. Ses livres sont traduits en 35 langues.

• Plusieurs adaptations des romans d'Alberto Moravia ont connu du succès au cinéma. L'écrivain a inspiré des réalisateurs de renom comme Jean-Luc Godard (Le Mépris, 1963), Bernardo Bertolucci (Le Conformiste, 1970) et Cédric Kahn (L'Ennui, 1998).
Infos

Alberto Moravia raconte sa jeunesse

Média : Télévision

Émission : Le Sel de la semaine

Date de diffusion : 13 mai 1968

Invité(s) : Alberto Moravia

Ressource(s) : Fernand Seguin

Durée : 55 min 30 s

Dernière modification :
14 juillet 2008