Aller au menu Plan du site

Le braille à l'ère de l'informatique

Accueil · Le braille à l'ère de l'informatique
Contexte
À l'occasion du 150e anniversaire de la mort de Louis Braille, l'inventeur de l'alphabet universel des aveugles, Pierre Maisonneuve s'entretient avec Anne Jarry. Championne de tennis, celle-ci voit son univers basculer lorsqu'elle perd la vue à l'âge de 24 ans, par suite d'un diabète. Elle réoriente sa vie et sa carrière, apprend le braille, poursuit des études universitaires.

Directrice de la division du Québec de l'Institut national canadien pour les aveugles (INCA), Anne Jarry est convaincue de l'importance du braille pour l'alphabétisation des aveugles. Après plus d'un siècle, ce système d'écriture tactile a retrouvé ses lettres de noblesse grâce à la technologie.

L'informatisation du braille à la fin des années 1980 entraîne une véritable révolution pour les personnes aveugles. Alors que certains prédisaient la disparition prochaine du braille, l'apparition de la plage tactile, du simple afficheur et du clavier braille, le tout branché à un ordinateur standard, entraîne de nouvelles possibilités d'accéder à l'information. Les logiciels de synthèse vocale, reproduisant artificiellement la voix humaine, permettent de transformer l'information à l'écran en message vocal.

L'arrivée d'Internet est une autre révolution en soi. Pour la première fois, les non-voyants ont accès sans aucun délai à une quantité inestimable d'informations. Les interfaces graphiques et les images posent toutefois de nouvelles barrières qui doivent être compensées par le respect de normes d'accessibilité.

C'est un adolescent aveugle, élève de l'école spécialisée de Paris du nom de Louis Braille, qui invente en 1825 le système d'écriture adaptée aux non-voyants. Cet alphabet repose sur la combinaison de six points en relief. Louis Braille développe aussi une notation musicale et mathématique en relief. Miné par la tuberculose, il meurt en 1852 avant que son alphabet ne soit officiellement adopté en France.

Cent ans plus tard, les cendres de l'inventeur de l'écriture universelle des aveugles sont transférées au Panthéon. Louis Braille a légué au monde un alphabet qui s'écrit dans tous les dialectes et dans toutes les langues
Le saviez-vous?
• Lorsque Louis Braille invente l'écriture en relief qui le rendra célèbre, il s'inspire d'un système de lecture nocturne, une sorte de code par points, développé par un capitaine de l'armée napoléonienne, Charles Barbier.

• En 1999, un astéroïde de 5 km de diamètre circulant entre Mars et la Terre prend le nom de Braille. L'astéroïde avait été découvert par la NASA en 1992.

• L'Unesco recense 65 alphabets braille à travers le monde. Le braille est utilisé dans 85 pays sur la planète.

• La transcription d'un livre en braille occupe beaucoup plus d'espace qu'en imprimé. Ainsi, le premier tome des célèbres aventures de Harry Potter, qui compte 306 pages, donnera en braille 527 pages réparties en quatre volumes. Les frais de production s'élèvent à environ 3000 $.

• Une nouvelle génération de livres adaptés est désormais disponible pour les personnes ayant une déficience visuelle : le livre numérique adapté. Il s'agit d'un livre sur support cédérom contenant l'intégralité du texte et une version audio synchronisée. Une indexation permet au lecteur de naviguer dans la structure du livre grâce à un logiciel de lecture.
Infos

Le braille à l'ère de l'informatique

Média : Télévision

Émission : Maisonneuve

Date de diffusion : 3 octobre 2002

Invité(s) : Anne Jarry

Ressource(s) : Pierre Maisonneuve

Durée : 22 min 16 s

Dernière modification :
22 novembre 2005