Aller au menu Plan du site

Ionesco, maître de la dérision

Accueil · Ionesco, maître de la dérision
Contexte
Eugène Ionesco est l'auteur d'œuvres théâtrales où le burlesque côtoie souvent la tragédie.

Le 16 novembre 1976, Radio-Canada diffuse un entretien de Marcel Brisebois avec le célèbre dramaturge, enregistré à sa maison de campagne, dans l'Eure-et-Loir. Sur fond de chants d'oiseaux, Ionesco philosophe sur la condition humaine, cette « fraternité dans la tragédie de l'insignifiance ». Il affirme poser dans ses pièces de théâtre des questions indispensables pour « se situer vis-à-vis du monde ».

Eugène Ionesco naît le 26 novembre 1909 à Slatina, en Roumanie, d'un père roumain et d'une mère française. Sa famille s'installe à Paris lorsqu'il a 2 ans. En 1925, il retourne dans son pays natal et poursuit des études de lettres à Bucarest. En 1942, il s'établit définitivement en France.

En 1949, Ionesco décide d'apprendre l'anglais à l'aide du livre L'Anglais sans peine de la méthode Assimil. Le non-sens et l'absurdité des phrases proposées en exemple lui inspirent l'une de ses pièces les plus célèbres, La Cantatrice chauve.

Dans les années 1950, les pièces d'Ionesco sont jouées devant un public d'initiés sur la rive gauche de Paris, au théâtre de la Huchette. Le dramaturge sort de l'anonymat en 1960, lorsque Jean-Louis Barrault met en scène Rhinocéros à l'Odéon-Théâtre de France. Le succès deviendra vite consécration avec les multiples reprises de pièces comme La Cantatrice chauve (1950), La Leçon (1951), Les Chaises (1952) ou Le roi se meurt 1962).

Eugène Ionesco s'éteint à Paris le 28 mars 1994. Il demeure l'un des grands dramaturges français du 20e siècle.
Le saviez-vous?
• Eugène Ionesco se marie en 1936 à une étudiante en philosophie, Rodica Burileanu. Le couple aura une seule fille, Marie-France, née en 1944.

• Avant de pouvoir vivre de ses droits d'auteur, Ionesco enseigne le français, fait de la correction d'épreuve et de la traduction.

• À la fin de sa carrière, il milite pour la défense des droits de la personne, notamment dans son pays natal, la Roumanie.

• Le 22 janvier 1970, Ionesco est élu à l'Académie française. Il succède au critique Jean Paulhan, qui avait défendu la valeur artistique de La Cantatrice chauve dans les années 1950.

• En 1991, la Bibliothèque de la Pléiade publie le théâtre complet d'Eugène Ionesco. Il devient le premier auteur à recevoir cet honneur de son vivant.

• Le 16 février 1957, le théâtre de la Huchette de Paris présente en reprise La Cantatrice chauve et La Leçon. Depuis près de 50 ans, les comédiens du petit théâtre du Quartier latin jouent ces deux pièces sans interruption. Il s'agit d'une longévité sans égale dans l'histoire mondiale du théâtre.

• « Un grand succès dans un petit théâtre vaut bien mieux qu'un petit succès dans un grand théâtre et encore mieux qu'un petit succès dans un petit théâtre. » (Eugène Ionesco.)
Infos

Ionesco, maître de la dérision

Média : Télévision

Émission : Rencontres

Date de diffusion : 16 novembre 1976

Invité(s) : Eugène Ionesco

Ressource(s) : Marcel Brisebois

Durée : 26 min 55 s

Dernière modification :
19 novembre 2009