Aller au menu Plan du site

Bali sous le choc

Accueil · Bali sous le choc
Contexte
La soirée commence à peine pour des centaines de touristes dans les rues de Kuta, petite ville touristique du sud de l'Indonésie, reconnue pour ses couchers de soleil. Peu après 23 h, un kamikaze fait exploser une bombe au Paddy's Club. L'explosion crée une panique et attire un grand nombre de touristes dans la rue. C'est alors qu'une camionnette bourrée d'une tonne de nitrate d'ammonium explose devant le Sari Club Café.

L'attentat, qui a fait 202 morts, n'a pas été revendiqué, mais plusieurs voient planer l'ombre d'Al-Qaïda, comme le précise Michel Desautels au micro de Sans frontières.

La première explosion fauche huit vies. La deuxième, beaucoup plus importante, tue sur le coup, ou par l'incendie qui s'est déclenché ensuite, 180 personnes. Les autres victimes succombent à leurs blessures. On compte 88 Australiens parmi les morts et une dizaine d'Indonésiens. Les autres sont des touristes européens, américains et asiatiques.

Les soupçons des forces de l'ordre se portent immédiatement sur le groupe islamiste Jamaah Islamiyah, qui est lié à Al-Qaïda.

L'attentat de Bali ne semble pas avoir été commandité directement par la Jamaah Islamyah ou son chef spirituel, Abou Bakar Bachir. Mais plusieurs des quelque 30 personnes accusées d'avoir participé à l'attentat ont fréquenté l'école coranique de Bachir.

Tous les accusés seront trouvés coupables, les leaders seront condamnés à mort, dont Amrozi bin Nurhasyim. Ce dernier était considéré comme le principal suspect dans cet attentat. Lorsque le président du tribunal a prononcé sa condamnation, Amrozi s'est exclamé deux fois : « Allah est le plus grand » et est sorti de la salle en souriant.
Le saviez-vous?
• Un peu moins d'un an après l'attentat de Bali, l'Indonésie est à nouveau frappée par le terrorisme. Une voiture piégée explose devant l'hôtel Marriott de Jakarta, faisant 12 morts et plus de 150 blessés. Une fois de plus la Jamaah Islamyah est dans la mire des policiers.

• L'attentat de Bali a eu de graves répercussions économiques sur l'Indonésie. La Bourse de Djakarta a baissé de 10,4 % dans les jours suivants, mais surtout de nombreux touristes sont rentrés chez eux ou ont annulé leur voyage. En 2001, Bali avait attiré 1,5 million de touristes et enregistré 55 milliards de dollars de recettes touristiques.

• Depuis les attentats du 26 février 1993 au World Trade Center de New York jusqu'aux quatre attentats perpétrés dans les transports en commun londoniens le 7 juillet 2005, 29 actes terroristes meurtriers ont été revendiqués par Al-Qaïda ou lui ont été attribués. Près de 4300 personnes ont perdu la vie dans ces événements tragiques.

• L'attentat le plus meurtrier de l'histoire est celui du 11 septembre 2001, lorsque les deux tours du World Trade Center de New York sont démolies par des avions.
Infos

Bali sous le choc

Média : Radio

Émission : Sans frontières

Date de diffusion : 14 octobre 2002

Invité(s) : Andrée Feillard, Jocelyn Grange

Ressource(s) : Michel Désautels

Durée : 10 min 08 s

Dernière modification :
3 mars 2008