Aller au menu Plan du site

Journaux franco-albertains

Accueil · Journaux franco-albertains
Contexte
En 1928, l'Association canadienne-française de l'Alberta, appuyée par des prêtres oblats, fonde le journal La Survivance. D'abord publié à 150 exemplaires, l'hebdomadaire atteint un tirage de 4000 unités au début des années 1950. Le 15 novembre 1967, La Survivance devient Le Franco-Albertain, puis tout simplement Le Franco en 1979. Le journal connaît des difficultés financières récurrentes qui menacent sa survie.

Ce reportage diffusé en 1979 retrace les étapes marquantes de l'histoire de l'hebdomadaire.

Les francophones de l'Ouest reconnaissent très tôt l'importance de fonder un journal français, afin de rejoindre l'ensemble de la population dispersée sur un vaste territoire. Entre 1898 et 1900, avant même que l'Alberta ne devienne une province, paraît L'Ouest canadien, qui se proclame « l'organe de la Société de la colonisation d'Edmonton ». Le rédacteur en chef du journal, l'avocat Frédéric Villeneuve, travaille de concert avec l'abbé Jean-Baptiste Morin pour recruter des colons.

Le deuxième journal français qui paraît en Alberta est Le Courrier de l'Ouest, publié entre 1905 et 1916, auquel succède l'hebdomadaire L'Union en 1917.
Le saviez-vous?
• Le journal La Survivance est distribué à travers un territoire immense. Jusqu'en 1965, date de la création du journal Le Soleil de Colombie, l'hebdomadaire s'adresse également aux lecteurs francophones de la Colombie-Britannique et des Territoires du Nord-Ouest.

• En 1967, le rédacteur en chef de La Survivance, Jean-Maurice Olivier, convainc les oblats de changer le nom du journal, qui devient Le Franco-Albertain, afin de proposer une vision plus positive de la population francophone.

• En octobre 1970, le manifeste du Front de libération du Québec (FLQ) est publié dans les pages du Franco-Albertain. Le procureur général de l'Alberta ordonne que le numéro litigieux soit immédiatement retiré. Peu après, le rédacteur en chef du Franco-Albertain est contraint de démissionner.

• Rédacteur en chef du journal L'Union de 1917 à 1928, Georges Bugnet est né en France en 1879 et a émigré en Alberta en 1905. Il publie plusieurs romans, nomment Le Lis de sang (1923), Nipsya (1924), La Forêt (1935). La passion de Bugnet pour l'horticulture l'amène à créer plusieurs variétés de rose, dont l'une porte son nom. Il meurt en 1981 à l'âge de 102 ans.
Infos

Journaux franco-albertains

Média : Télévision

Émission : Hebdo-samedi

Date de diffusion : 3 février 1979

Invité(s) : Maxime Louis Jean, Paul Morin, Roger Motut, Gaétan Tremblay, Eugène Trottier, Alice Trottier

Ressource(s) : Achille Michaud, Jean-Pierre Roy

Durée : 11 min 12 s

Dernière modification :
27 septembre 2005