Aller au menu Plan du site

Labourer comme ses ancêtres

Accueil · Labourer comme ses ancêtres
Contexte
Roméo Morin et son épouse ont quinze enfants. Au début des années 1960, ils exploitent une ferme à Esprit-Saint, dans l'arrière-pays de Rimouski. Leur mode de vie, qui peut paraître exceptionnel à nos yeux, l'était un peu moins il y a cinquante ans.

Ce reportage de l'émission Champ libre nous montre des images d'une époque révolue. À l'aide de chevaux, Roméo Morin essouche le sol. Pendant qu'il trime sur sa terre, sa femme s'affaire à tisser les vêtements de ses enfants et à préparer le repas familial.

Avant les années 1950, la majorité des terres agricoles du Canada sont exploitées par des familles nombreuses, qui utilisent des instruments agraires rudimentaires. La vente des maigres surplus de la ferme permet d'acheter les biens essentiels.

Tous les membres de la famille partagent le travail de la ferme. Les aînés aident leur père à défricher la terre, puis à la cultiver. Indispensable à la bonne marche des choses, la femme s'occupe des tâches domestiques, soigne les animaux et participe à la fenaison, accompagnée par ses plus jeunes enfants.

Les petites fermes familiales autosuffisantes, comme celle de la famille Morin, constituent une exception dans les années 1960. À partir de cette époque, la ferme familiale traditionnelle s'éclipse graduellement devant la ferme industrielle.

Grâce aux nouvelles techniques agricoles et à la nouvelle technologie, la productivité des fermes s'améliore considérablement. Par exemple, le tracteur remplace partout les chevaux et les bœufs. Les machines agricoles permettent aux cultivateurs de faire les récoltes plus rapidement sur les grandes surfaces de terres.
Le saviez-vous?
• Le village d'Esprit-Saint est fondé en 1937, dans le cadre des plans de colonisation qui favorisent un retour à la terre lors de la crise économique.

• Cette époque marque, par ailleurs, l'essor du syndicalisme agricole et du mouvement coopératif au Québec. L'Union catholique des cultivateurs du Québec est créée le 1er octobre 1924. Ce syndicat et le clergé se feront les ardents promoteurs des coopératives.

• En 1936, le gouvernement québécois crée l'Office du crédit agricole afin d'assurer l'essor et la modernisation des fermes familiales.

• À partir des années 1940, l'électricité contribue grandement à l'amélioration des conditions de vie des paysans. De 1945 à 1955, le taux d'électrification passe de seulement 20 % à 90 %.

• Jusque dans les années 1960, plusieurs agriculteurs travaillent dans des chantiers forestiers l'hiver afin d'obtenir un revenu d'appoint. Avec l'argent gagné, ils pourront agrandir leur cheptel.

• Dans les premières années du 20e siècle, le clergé et l'élite traditionnelle prônent le retour à la terre comme solution à l'émigration des ruraux canadiens-français vers les villes et jusqu'aux États-Unis.

• Au tournant des années 1960, l'exode rural bat son plein. Les enfants des cultivateurs, comme ceux de Roméo Morin, désertent les campagnes pour trouver un emploi en ville.
Infos

Labourer comme ses ancêtres

Média : Télévision

Émission : Champ libre

Date de diffusion : 9 novembre 1963

Invité(s) : Roméo Morin

Ressource(s) : Guy Viau, Marcel Blouin

Durée : 12 min 05 s

Dernière modification :
18 janvier 2007