Aller au menu Plan du site

Débat fumant à Ottawa

Accueil · Débat fumant à Ottawa
Contexte
Le projet de loi C-51 visant à proscrire la publicité sur le tabac soulève un vif débat à la Chambre des communes en 1987. Cette réglementation interdisant la publicité dans les journaux et les magazines reçoit un appui massif des groupes antitabac, comme le souligne la journaliste Danielle Levasseur.

Toutefois, le projet de loi est loin de faire l'unanimité et provoque la colère du Conseil canadien des fabricants des produits du tabac. Selon l'organisme, la cigarette demeure un produit de consommation légal, c'est pourquoi l'industrie devrait pouvoir informer ses clients des caractéristiques de sa marchandise.

L'industrie du tabac conteste vivement la Loi réglementant les produits du tabac, soutenant que cette dernière est une entrave à la liberté d'expression protégée par la Charte canadienne des droits et libertés.

En 1994, les fabricants de tabac portent la cause devant la Cour suprême du Canada. Par un vote serré de cinq contre quatre, le tribunal déclare que l'interdiction de la publicité sur le tabac constitue « une entrave injustifiée à la Charte canadienne des droits et libertés ». En 1997, le Parlement fédéral adopte la Loi sur le tabac, qui remplace alors la loi antitabac invalidée par la Cour suprême.
Le saviez-vous?
• Le 7 mai 1969, la Société Radio-Canada annonce qu'elle ne diffusera plus de publicités sur le tabac, ajoutant qu'elle agit « de sa propre initiative ». Cette décision est suivie de mesures semblables chez les radiodiffuseurs privés.

• Afin de fidéliser la clientèle, une des tactiques publicitaires des compagnies de tabac consiste, au 19e siècle, à placer des cartes de collection représentant des politiciens, des animaux, des vedettes, dans leurs paquets de cigarettes.

• Les compagnies de tabac se servent des vedettes de cinéma pour promouvoir leurs produits. Dès les années 1930, des stars d'Hollywood comme Clark Gable reçoivent gratuitement leurs paquets de cigarettes. Plus récemment, Jim Carey annonçait des Marlboro dans la comédie Moi, moi-même et Irène.

• Selon l'Organisation mondiale de la santé, l'usage du tabac au cinéma est plus efficace que les annonces télévisées, car l'attention du spectateur est centrée sur le déroulement de l'intrigue. Le cinéphile est donc inconsciemment soumis à une tactique de vente dont le produit vedette est mortel.
Infos

Débat fumant à Ottawa

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 23 avril 1987

Invité(s) : Robert Lacas, Jean-Louis Mercier, Jean Paré

Ressource(s) : Bernard Derome, Danielle Levasseur

Durée : 2 min 50 s

Dernière modification :
31 mai 2012