Aller au menu Plan du site

Harris s'excuse

Accueil · Harris s'excuse
Contexte
Peu après la sortie du rapport de l'enquête publique en janvier 2002, le premier ministre ontarien Mike Harris s'excuse auprès de la population de Walkerton. Dans son rapport, le juge O'Connor conclut que le cabinet Harris a manqué à ses responsabilités.

Les compressions au ministère de l'Environnement ont contribué à l'ampleur du drame en empêchant cette instance d'exercer son rôle de supervision et de réglementation de façon adéquate. Le juge blâme également les responsables du système de traitement des eaux de Walkerton, les frères Stan et Frank Koebel.

L'enquête publique révèle que la falsification d'échantillons d'eau et de données sur le niveau de chlore était une pratique courante chez les employés de la Commission des services publics de Walkerton, responsables du réseau d'aqueduc de la municipalité. Dans son rapport, le juge O'Connor mentionne en outre que les opérateurs n'avaient ni l'expertise ni la formation requises.

Parmi les recommandations émises figure également la nécessité de renforcer les mécanismes de contrôle de la qualité des eaux en allouant davantage de ressources au ministère de l'Environnement.
Le saviez-vous?
• Lors de son témoignage à la commission d'enquête, le gestionnaire de la Commission des services publics de Walkerton, Stan Koebel, a admis qu'il n'était pas formé et n'était pas qualifié pour son poste, ayant appris « sur le tas ».

• La commission d'enquête sur la tragédie de Walkerton aura coûté 9,5 millions de dollars, ce qui en fait la plus onéreuse de l'histoire de l'Ontario.

• Une étude menée par Santé Canada en 1995 démontre que les régions rurales où se pratique une agriculture intensive affichent un taux d'infection à la bactérie E. coli nettement plus élevé que les zones urbaines. Les tonnes de déjections des troupeaux se déversent dans les rivières et contaminent les nappes phréatiques.

• Une étude du ministère fédéral de la Santé révèle que, en 1991, 30 % des puits ruraux de l'Ontario étaient contaminés.

• La petite ville de Walkerton se trouve précisément au cœur des six zones d'élevage industriel de l'Ontario.
Infos

Harris s'excuse

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 18 janvier 2002

Invité(s) : Mike Harris, Stan Keable, Dennis O'Connor

Ressource(s) : Christine Fournier, Marc Godbout, Raymond Saint-Pierre

Durée : 2 min 41 s

Dernière modification :
5 mai 2005