Aller au menu Plan du site

Attaques informatiques

Accueil · Attaques informatiques
Contexte
Si l'Internet connaît depuis ses débuts des attaques par virus et des détournements de sites, les agressions qui empêchent l'accès aux sites d'eBay, Yahoo, Buy.com, CNN, Amazon.com, eTrade et Excite pendant plusieurs heures sont les premières à atteindre une telle ampleur.

Alors qu'on n'a encore que peu de détails sur l'ampleur de ces attaques, le chroniqueur Michel Dumais explique la situation à l'animateur de l'émission Cl@ir et Net, Stéphane Garneau.

Entre le 7 et le 14 février 2000, plusieurs importants sites américains sont sabotés par une attaque de type déni de service (denial of service ou DOS). Les serveurs d'eBay, Yahoo, Buy.com, CNN, Amazon.com, eTrade et Excite sont bombardés de faux messages, ce qui sature les serveurs et empêche pendant 2 à 5 heures l'accès à ces sites. Quelques jours plus tard, les analystes de la firme conseil Yankee Group estiment que les pertes en capitalisation de ces sites sont de un milliard de dollars américains.

Une chasse à l'homme internationale est entreprise par le Federal Bureau of Investigation (FBI) afin de retrouver les responsables de ces attaques. Un mois après les attaques, c'est à Montréal que le FBI et la Gendarmerie royale du Canada font une conférence de presse, annonçant que le responsable de ces agressions est un jeune garçon de 15 ans habitant en banlieue montréalaise et se cachant derrière le surnom de Mafiaboy.
Le saviez-vous?
• Le 15 avril 2000, vers 3 heures du matin, l'unité d'enquête et de support informatique de la GRC fait une descente chez les parents de Mafiaboy et saisit l'ordinateur de l'adolescent.

• La tâche des forces de l'ordre américaines et canadiennes a été facilitée par le jeune homme lui-même : il s'était vanté dans des échanges virtuels de ses exploits.

• Comme le veut la loi canadienne sur la protection de la jeunesse, le nom du garçon n'a pu être révélé. Cinq ans plus tard, son identité demeure un mystère.

• Le fonctionnement d'une attaque de type « déni de service » est fort simple : grâce à un programme, facilement trouvé sur le Web, un utilisateur bombarde de requêtes un serveur à partir de une ou plusieurs fausses adresses. Cet exercice peut paralyser le serveur qui ne peut plus répondre aux requêtes des autres internautes.
Infos

Attaques informatiques

Média : Radio

Émission : Cl@ir et Net

Date de diffusion : 13 février 2000

Ressource(s) : Stéphane Garneau, Michel Dumais

Durée : 6 min 19 s

Dernière modification :
20 août 2009