Aller au menu Plan du site

Amendes aux contrevenants

Accueil · Amendes aux contrevenants
Contexte
En décembre 1979, des agents de la Sûreté du Québec patrouillent sur l'autoroute 20, entre Québec et Montréal. Dans le cadre de l'opération Halte, ils donnent des contraventions aux conducteurs délinquants afin de rendre la circulation automobile plus sûre.

Selon la Sûreté du Québec, la présence policière pourrait inciter les conducteurs à limiter leurs excès de vitesse. La journaliste Aline Desjardins s'est intéressée au travail de ces policiers qui, par leur action répressive sur les autoroutes, tentent de réduire le nombre d'accidents.

Lors des longs congés et des vacances d'été, les policiers de la Sûreté du Québec se font plus visibles sur les voies rapides. Ils s'assurent que les conducteurs respectent les règles de la route définies par le Code criminel canadien et par le Code de sécurité routière du Québec.

Selon la Société d'assurance automobile du Québec, une réglementation plus sévère et une hausse des primes d'assurances pourraient aussi inciter les automobilistes délinquants à modifier leur comportement.

En 2004, selon la Société d'assurance automobile du Québec, la majorité des contraventions données aux automobilistes québécois concernent des excès de vitesse. Pour cette infraction, les conducteurs arrêtés doivent payer des amendes allant de 35 $ à 675 $.

Les agents de police infligent aussi des amendes de 100 $ pour omission de se conformer à un panneau d'arrêt ou à un feu rouge. Une personne prise à conduire sans ceinture recevra quant à elle une contravention de 80 $.
Le saviez-vous?
• Un arrêt ou un roulement sur l'accotement, une manœuvre dangereuse lors d'un dépassement et une vitesse trop lente comptent parmi les infractions pour lesquelles un agent peut arrêter un conducteur. (Voir clip À ne pas faire sur l'autoroute)

• Le 1er mars 1973, le Québec instaure un système de points de d'inaptitude. En 2005, l'accumulation de quinze points pour des infractions commises sur les routes peut entraîner la perte du permis de conduire. (Voir le clip souvenir Points de démérite pour mauvaise conduite)

• Un régime public d'assurance automobile voit le jour au Québec en 1977. La Régie d'assurance automobile du Québec tente de changer le comportement des automobilistes québécois par des campagnes de sécurité. À l'époque, l'organisme estime que les accidents de la route entraînent des coûts sociaux de 1,2 milliard de dollars par année.

• En 1979, les Québécois versent près de 900 000 $ en primes d'assurance automobile.

• Dès les années 1960, les policiers du Québec utilisent des radars afin d'identifier les conducteurs qui dépassent les limites de vitesse. (Voir le clip Zone surveillée)

• À la fin des années 1990, des agents de police de la ville de Laval sont parmi les premiers à utiliser des caméras vidéo pour filmer les automobiles en mouvement afin d'identifier leur vitesse et leur plaque minéralogique.
Infos

Amendes aux contrevenants

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 7 décembre 1979

Invité(s) : Jean Hardy, Michel Joly, Michel Pilon, René Roy

Ressource(s) : Aline Desjardins

Durée : 8 min 16 s

Dernière modification :
21 juin 2005