Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Soccer · Femmes arbitres au soccer

Femmes arbitres au soccer

Date de diffusion : 4 novembre 1997

Au cours des années 1990, Sonia Denoncourt arbitre des matchs de soccer au Brésil, plusieurs compétitions internationales, aussi bien féminines que masculines, ainsi que les matchs de l'Impact, l'équipe professionnelle de Montréal. Elle explique les difficultés de se tailler une place dans un milieu traditionnellement réservé aux hommes.

Aux Jeux olympiques de Sydney, en 2000, Denoncourt voit sa carrière atteindre son apogée au tournoi féminin. Elle arbitre le match d'ouverture entre l'Australie et la Suède ainsi que la finale entre les États-Unis et la Norvège.

Malgré le fait que des changements importants ont eu lieu depuis les trente dernières années, que plusieurs barrières sont tombées, il reste encore beaucoup de défis à relever. Plus de femmes pourraient occuper des postes d'arbitres, d'entraîneurs et diriger des équipes.
Du côté des entraîneuses, même si quelques-unes ont réussi à se démarquer, leur nombre demeure restreint. Parmi elles, Danielle Sauvageau, qui a mené l'équipe féminine de hockey à la médaille d'or au Jeux de Salt Lake City.

En ce qui concerne les postes de direction, il reste aussi beaucoup de travail à faire, et ce à tous les niveaux, du club local aux fédérations internationales. Il n'y a toujours aucune femme qui dirige une équipe professionnelle, soit à titre d'entraîneuse ou de manager. Par contre, dans le domaine du journalisme sportif, les femmes, quoique toujours sous-représentées, occupent de plus en plus de place. Enfin, un autre défi important qui attend les femmes est de savoir si, dans un contexte d'hyper-commercialisation du sport professionnel, elles pourront insuffler un vent de changement.

Femmes arbitres au soccer

• Les femmes ont leur propre réseau de télévision spécialisé dans le sport. WTSN présente 24 heures sur 24 des émissions et des compétitions qui concernent les femmes. Un objectif noble à la base mais qui pourrait avoir comme conséquence négative la reproduction des modèles existants et l'exploitation des rôles sexuels à des fins commerciales.

• À la fin des années 1920, les grands journaux canadiens embauchent des femmes journalistes pour la section des sports. Parmi elles, Phyllis Griffiths et les anciennes athlètes Myrtle Cook, qui se joint au Montreal Star, et Fanny Rosenfeld, qui écrit pour le Globe and Mail. Les trois journalistes sont les principales sources d'information sur le sport féminin à cette époque.

• En 1921, Alexandrine Gibb, la plus influente des dirigeantes sportives de la première moitié du siècle, participe activement à la création du premier club multisports canadien réservé aux femmes, le Toronto Ladies Athletic Club. Cinq ans plus tard, en 1926, elle fonde la Women's Amateur Athletic Federation (WAAF) et exerce des pressions pour que les « Matchless Six », les membres de l'équipe canadienne, puissent participer aux épreuves d'athlétisme aux Jeux olympiques d'Amsterdam, en 1928.

Femmes arbitres au soccer

Média : Radio

Émission : Les Actualités (radio)

Date de diffusion : 4 novembre 1997

Invité(s) : Sonia Denoncourt

Ressource(s) : Sylvie Joly, Gisèle Lalande

Durée : 6 min 20 s

Dernière modification :
4 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Pionnières aux Olympiques
Télévision
1 min 25 s
Ethel Catherwood, Myrtle Cook et Fanny Rosenfeld, trois femmes, trois pionnières qui ont marqué la première moitié du siècle par leurs exploits.
Sports féminins de compétition
Radio
11 min 40 s
Les préjugés sur les femmes ont poussé celles-ci à pratiquer des sports axés sur l'esthétique et le mouvement.