Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Ski · Podborski : l'unique médaillé olympique des Crazy Canucks

Podborski : l'unique médaillé olympique des Crazy Canucks

Aux Jeux olympiques d'Innsbruck, en 1976, Ken Read est très déçu. Au lieu de monter sur le podium comme il l'espère, il termine cinquième. Plusieurs spécialistes prédisent l'or à Dave Irwin, mais il se remet à peine d'une terrible chute et ne peut faire mieux qu'une huitième place.

Après son accident, Dave Irwin ne sera plus jamais le même skieur. Il chute plus souvent qu'à son tour et devient toujours plus craintif, bien qu'il ait enregistré le meilleur résultat canadien de l'histoire à l'époque, avec une cinquième place au classement cumulatif de la Coupe du monde en descente.

Quatre ans plus tard, aux Olympiques de Lake Placid, les attentes sont encore très élevées pour le Canada. Read a la chance de se reprendre. Il est même un des favoris pour remporter la médaille d'or. Mais la « guigne » continue de s'acharner sur lui. À peine a-t-il le temps de franchir quelques portes qu'il perd un ski. Ses espoirs de monter sur le podium s'évanouissent.

Podborski sauve l'honneur du Canada avec une médaille de bronze. En raison d'une blessure au genou, les résultats de Podborski sont plutôt modestes entre 1976 et 1980. Sa troisième place à Lake Placid propulse sa carrière. Il fera partie de l'élite mondiale entre 1980 et 1984, dans la classe des Karl Schranz, Rolland Colombin et Peter Wirnsberger. Un groupe qui se situe juste en-dessous de celui des plus grands comme Franz Klammer, Peter Mueller ou Pirmin Zurbriggen. Dans cet extrait, Podborski descend la piste de Kitzbühel, en Autriche, en 1982.

Podborski : l'unique médaillé olympique des Crazy Canucks

• En janvier 1976, à Wengen, en Autriche, tous les yeux se tournent vers Dave Irwin après sa victoire à Schladming. Lors de la deuxième course, il fait une chute historique au dernier tiers du parcours. Inconscient, les côtes fracturées et le visage ensanglanté, Irwin est transporté d'urgence à l'hôpital par hélicoptère. Les médecins affirment que sa saison est terminée. C'était bien mal connaître le courage du skieur de Thunder Bay. Trois semaines plus tard, il chausse ses skis de nouveau et prend le huitième rang aux Jeux d'Innsbruck.

• Dave Irwin vient d'une grande famille de skieurs. Son père et son oncle ont tous deux participé aux Olympiques de 1948, alors que ses deux grands frères et deux de ses cousins l'ont précédé dans l'équipe nationale de ski.

Podborski : l'unique médaillé olympique des Crazy Canucks

Média : Télévision

Images d'archives

Durée : 41 s

Clip silencieux

Dernière modification :
2 novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Victoire de Dave Irwin en Autriche
Télévision
51 s
Deux semaines après la victoire surprise de Ken Read à Val d'Isère, Dave Irwin consacre l'arrivée des Crazy Canucks dans le cirque blanc.
Triste fin de carrière pour Ken Read
Télévision
1 min 43 s
Après dix ans de carrière, Ken Read tire sa révérence. Sa dernière course à Lake Louise ne sera pas un bon souvenir.