Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Seconde Guerre mondiale · Marcel Ouimet découvert par les Français

Marcel Ouimet découvert par les Français

Date de diffusion : 20 novembre 1993

Malgré son courage et son immense talent, Marcel Ouimet n'a jamais vraiment eu de notoriété publique. Ce n'est donc pas au Québec ou au Canada que son travail est reconnu mais… en France! À l'occasion du cinquantième anniversaire du débarquement, Radio-France Normandie diffuse une série de reportages de ce correspondant exceptionnel. L'idée vient de Thierry Geffrotin, directeur de la station et professeur de journalisme à l'Université de Strasbourg. Dans une entrevue accordée à Marie-Hélène Poirier, il explique l'importance de l'œuvre de Marcel Ouimet.

Les reportages de Ouimet intéressent Geffrotin, car ils sont les seuls en langue française sur le jour J. Sous l'occupation allemande, la radio française était tenue au silence. Geffrotin est venu faire du ménage dans les archives de Radio-Canada à Montréal. Il a copié une dizaine de bobines d'enregistrement qu'il a rapportées de l'autre côté de l'Atlantique. Radio-France Normandie commence à diffuser ces reportages dès septembre 1993, alors que Radio-Canada ne le fait que neuf mois plus tard. Pour Geffrotin, Marcel Ouimet, à l'instar d'Albert Londres et d'Ernest Hemingway, fait partie des grands journalistes.

De retour de son périple, Marcel Ouimet est promu, malgré lui, à des postes de direction à Radio-Canada. Il aurait bien aimé continuer à pratiquer le journalisme, mais les dirigeants en décident autrement. Après avoir occupé différents postes de direction de l'information et de la programmation, il devient, en 1959, vice-président de la société. Il occupe ce poste jusqu'à sa retraite, en 1975. Marcel Ouimet décède en 1985. Il laissera dans le deuil sa femme Jacqueline et ses trois filles.

Marcel Ouimet découvert par les Français

• L'admiration des Français pour Marcel Ouimet dépasse la diffusion de ces reportages. L'Hôtel de ville de Caen lui a consacré, en 1994, une exposition. Des photos, des souvenirs de l'époque, des disques ont été présentés aux visiteurs. Mais ce n'est pas tout. À la même période, le journal Le Monde a rédigé un cahier spécial pour faire connaître le journaliste.

• Toujours dans le cadre du cinquantième anniversaire du Débarquement, la télé et la radio de Radio-Canada ont rediffusé certains des reportages de Ouimet. Le 15 mai 1994, l'émission Dimanche-Magazine consacre deux heures de reportage à Marcel Ouimet et au jour J. Dans la semaine qui suit, Radio-Canada reçoit près de 130 appels à ce sujet, alors que l'émission ne suscite parfois aucune réaction.

• En février 2002, le Trust pour la préservation de l'audiovisuel, organisme à but non lucratif de conservation du patrimoine sonore et visuel canadien (Trust AV), reconnaissait le travail fait par les reporters Marcel Ouimet et Matthew Halton pendant la guerre de 39-45 en tant qu'œuvre magistrale, essentielle à l'histoire sonore et visuelle du Canada.

Marcel Ouimet découvert par les Français

Média : Radio

Émission : Hebdo radio

Date de diffusion : 20 novembre 1993

Invité(s) : Thierry Geffrotin

Ressource(s) : Céline-Marie Bouchard, Marie-Hélène Poirier

Durée : 7 min 01 s

Photo : Photothèque de Radio-Canada

Dernière modification :
19 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Ici Marcel Ouimet de Radio-Canada
Radio
11 min 01 s
Le 14 avril 1939, Marcel Ouimet fait son entrée à Radio-Canada. Peu après, il devient responsable de la salle des nouvelles.
Le dur travail de correspondant de guerre
Radio
4 min 23 s
Les contraintes journalistiques et techniques du métier de correspondant de guerre sont nombreuses.