Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Médaillés olympiques de 1948 à 1968

Période : 1948 - 1968

Médaillés olympiques de 1948 à 1968

Barbara Ann Scott, Nancy Green, Vic Emery, George Genereux, autant de noms qui ont façonné l'histoire de l'olympisme canadien de l'après-guerre. Que ce soit en ski, en patinage artistique, en tir à la carabine ou au concours équestre, leur triomphe a soulevé les passions d'un océan à l'autre. Portraits des grands champions.

icone_tv
11 clips télé
icone_micro
4 clips radio

Barbara Ann Scott, Saint-Moritz, 1948

Date de diffusion : 27 février 1964

En cet hiver de 1948, « l'enfant chérie des Canadiens » choisit la Suisse pour éblouir le monde entier. Elle n'a que 19 ans. Le journaliste de la BBC témoigne de sa prestation empreinte de grâce et de virtuosité. Avec son irrésistible sourire, Barbara Ann Scott n'a pas manqué de séduire la foule et huit des neuf juges, pour ainsi devenir la première Canadienne à remporter une médaille d'or en patinage artistique à des Jeux olympiques. Un exploit qu'aucune autre Canadienne n'a réussi.

De retour au pays, Scott est accueillie comme une reine. Le premier ministre Lyon Mackenzie King tient à la féliciter et à la remercier de l'espoir et du réconfort que sa magie apporte en ce temps d'après-guerre. Quelques mois plus tard, elle annonce sa retraite et s'inscrit dans une troupe de professionnels. La jeune fille d'Ottawa à la personnalité charismatique sera un modèle d'élégance, d'esprit sportif et de détermination pour bien des générations à venir.

Née à Ottawa en 1928, Barbara Ann Scott est enfant unique. Dès son jeune âge, ses parents l'incitent à la pratique du sport. Très vite ses passions se tournent vers le patinage et l'équitation. Elle remporte sa première compétition de patinage à l'âge de 9 ans. À 11 ans, elle devient championne canadienne junior. De 1944 à 1948, elle est championne canadienne senior. Les années 1947 et 1948 marquent sa consécration. Pendant ces deux années, elle domine la scène mondiale avec deux championnats européens, deux championnats du monde et un titre olympique.

Barbara Ann Scott, Saint-Moritz, 1948

• Quelques instants avant l'exploit de Barbara Ann Scott, l'équipe de hockey canadienne remporte la médaille d'or. Une équipe formée de représentants des forces armées de l'air, les RCAF Flyers, domine le tournoi avec une fiche de 7 victoires et 1 match nul. À cette époque, les parties se déroulent sur une patinoire extérieure. Ces deux médailles d'or sont les seules de ces Jeux pour le Canada.

• Barbara Ann Scott est si populaire qu'une entreprise de jouets, la Reliable Toy Company, met sur le marché une poupée à l'effigie de la championne. Pour la somme de 5,95 $, il est possible d'obtenir la fameuse poupée vêtue de son costume de patineuse et chaussée de ses patins blancs. Jusqu'à son déclin en 1954, la vente de ces poupées connaît un vif succès.

Barbara Ann Scott, Saint-Moritz, 1948

Média : Radio

Émission : Le Bel Âge

Date de diffusion : 27 février 1964

Ressource(s) : Étienne Laloux (BBC)

Durée : 26 s

Dernière modification :
28 février 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
15 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Atlanta 1996, l'erreur de parcours
Télévision
16 min 02 s
27 juillet 1996
Désorganisation, hyper-commercialisation, attentat à la bombe, tels sont les souvenirs attachés aux Jeux d'Atlanta.
Des sous et des jeux
Dossier
« Du pain et des jeux », disaient les Romains. Un adage qui ne colle pas à la réalité des athlètes canadiens depuis l'implication des gouvernements dans le sport amateur.