Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Alex Baumann trône au sommet

Alex Baumann trône au sommet

Date de diffusion : 10 juin 1987

Victor Davis, Anne Ottenbrite, Alex Baumann, décidément le Canada envoie une véritable puissance aux Jeux de Los Angeles de 1984. Baumann déploie son immense talent lors de ces Jeux et rafle deux médailles d'or. Le héros des Jeux pour le Canada remporte d'abord le 200 m quatre nages puis le 400 m quatre nages. Avec deux records du monde, le jeune homme de Sudbury, en Ontario, confirme sa suprématie aux yeux du monde dans sa spécialité.

En juin 1987, le journaliste Daniel Poulin trace un portrait d'Alex Baumann et un bilan de sa carrière exceptionnelle.

À Los Angeles, Baumann brise des records du monde dans les deux épreuves. Il remporte le 200 m quatre nages en 2 min 1 s 42 et le 400 m quatre nages en 4 min 17 s 41. Avec ses deux titres, Baumann s'inscrit dans le club sélect des dix athlètes olympiques canadiens doubles médaillés d'or.

Les Canadiens se souviendront longtemps de ses deux grandes victoires qui ont marqué l'histoire de la natation au pays. Comme ce tatouage de la feuille d'érable sur sa poitrine, près du cœur. Baumann voulait ainsi démontrer son attachement à son pays d'adoption.

Ses exploits et sa personnalité attachante font de lui l'ambassadeur tout désigné pour la natation et le sport amateur. Pendant que les médias et les commanditaires se l'arrachent, les jeunes l'adoptent comme modèle de réussite et de détermination.

Baumann connaît une carrière couronnée de succès. Des médailles et des records, il en obtient au point de devenir le nageur le plus décoré de l'histoire canadienne. Entre 1978 et 1987, Baumann récolte cinq records du monde, soit trois au 200 m quatre nages et deux au 400 m quatre nages. Il brise également 32 records canadiens et acquiert 34 titres nationaux.

En 14 ans de compétition, Alex Baumann ne rencontre aucun adversaire imbattable. Invaincu entre 1981 et 1986, le nageur conserve ses records du monde pendant six ans.

Alex, de son vrai nom Sacha, Baumann est né à Prague, en ex-Tchécoslovaquie, le 21 avril 1964. À l'âge de 9 ans, il immigre avec sa famille au Canada et s'installe à Sudbury, en Ontario. Son immense potentiel est reconnu dès qu'il saute à l'eau. En 1979, il remporte une médaille de bronze au 400 m quatre nages aux Jeux panaméricains de San Juan à Porto Rico. Il est âgé de 15 ans seulement.

Alex Baumann trône au sommet

• En octobre 1987, Alex Baumann se retire de la compétition et se marie avec une Australienne, Tracy Taggart. En 1991, le couple déménage à Brisbane, en Australie. Baumann devient alors le directeur général de Queensland Swimming, l'un des principaux centres de développement de la puissante équipe de nageurs australiens.

• La force de caractère de Baumann lui permet de se relever d'un cancer qui le frappe en 1999.

• Baumann reçoit l'Ordre du Canada en 1984.

• Aux Jeux de Los Angeles, le Canada profite du boycott des pays de l'Est pour faire le plein de médailles en natation. Les représentants canadiens à la piscine retournent au pays avec un total de dix médailles, soit quatre d'or, trois d'argent et trois de bronze. Victor Davis et Alex Baumann en récoltent trois d'or, l'autre revient à Anne Ottenbrite, au 200 m brasse.

• Ottenbrite remporte également une médaille d'argent au 100 m brasse et une de bronze avec l'équipe féminine de relais 4 x 100 m quatre nages.

• Les deux autres médailles de bronze appartiennent à Michael West, au 100 m dos, et à Cameron Henning, au 200 m dos.

• Outre Alex Baumann, le club sélect des dix athlètes olympiques doubles médaillés d'or est représenté par George Hodgson (natation, Stockholm, 1912), Percy Williams (athlétisme, Amsterdam, 1928), Gaétan Boucher (patinage de vitesse longue piste, Sarajevo, 1984), Carolyn Waldo (natation synchronisée, Séoul, 1988), Myriam Bédard (biathlon, Lillehammer, 1994), Marnie McBean et Kathleen Heddle (aviron, Barcelone, 1992 et Atlanta, 1996), Donovan Bailey (athlétisme, Atlanta, 1996) et Marc Gagnon (patinage de vitesse courte piste, Nagano, 1998 et Salt Lake City, 2002).

Alex Baumann trône au sommet

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 10 juin 1987

Invité(s) : Alex Baumann, Jean-Marie De Koninck, Jeno Tihanyi

Ressource(s) : Daniel Poulin

Durée : 3 min 27 s

Dernière modification :
23 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Sylvie Bernier, le saut de joie
Télévision
4 min 19 s
Aux Jeux de Los Angeles, la plongeuse Sylvie Bernier remporte la médaille d'or au tremplin de 3 mètres.
Victor Davis, la natation dans le sang
Télévision
2 min 49 s
Le spécialiste de la brasse, médaillé d'or à Los Angeles, meurt dans un accident de voiture en 1989.