Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Atlanta 1996, l'erreur de parcours

Atlanta 1996, l'erreur de parcours

Date de diffusion : 27 juillet 1996

Pour la première fois, des Jeux sont laissés entre les mains de l'entreprise privée. Malheureusement, il deviennent vite un modèle de désorganisation et d'amateurisme, à tel point que le CIO doit intervenir pour exiger un redressement de la situation. La cohue des transports force même des athlètes à détourner un autobus pour se rendre sur le lieu des compétitions. Sans parler des ordinateurs d'IBM, qui attrapent le bogue de l'an 2000 avant le temps.

Pour couronner le tout, un attentat non revendiqué vient assombrir les Jeux : l'explosion d'une bombe sur une place publique cause deux morts et 111 blessés. Le Téléjournal rappelle cette journée de cauchemar.

Mais tout cela n'arrête pas les quelque 10 000 athlètes qui ont fait le voyage pour réaliser leur rêve olympique, comme le chante Céline Dion à la cérémonie d'ouverture.

Au stade, le Canada s'illustre avec Donovan Bailey, qui, tout sourire, dépasse allègrement l'Américain Dennis Mitchell pour remporter le 100 m, avec un record du monde de 9,84 s en prime. Plus tard, Bailey, avec l'aide de Bruny Surin, Glenroy Gilbert et Robert Esmie, coiffe les Américains au relais 4 x 100 m pour décrocher une autre médaille d'or. Une des plus grandes victoires de l'histoire du sport canadien.

Les Canadiens remportent une autre médaille d'or en aviron avec Kathleen Heddle et Marnie McBean. D'ailleurs, l'équipe d'aviron rapporte au pays quatre médailles d'argent supplémentaires, dont celles de Silken Laumann, et une de bronze. Dans les autres disciplines, le Canada gagne six médailles d'argent, soit en natation avec Marianne Limpert, en lutte avec Guivi Sissaouri, en boxe avec David Defiagbon, en canoë-kayak avec Caroline Brunet, en cyclisme sur route avec Brian Walton et en nage synchronisé par équipes.

Six médailles de bronze, dont celle d'Annie Pelletier au tremplin de 3 m et les deux de Clara Hugues en cyclisme, complètent le tableau, 22 au total.

En athlétisme, l'Américain Michael Johnson, raide comme une barre, remporte le 200 m et le 400 m. La Française Marie-José Pérec l'imite chez les femmes.

À la piscine, le nageur russe Aleksandr Popov répète son doublé de Barcelone avec des victoires aux 50 et 100m  nage libre. L'Irlandaise Michelle Smith, qui s'est découvert une vocation tardive pour la natation, éveille des soupçons de dopage avec ses trois victoires au 400 m nage libre ainsi qu'aux 200 et 400 m quatre nages. En haltérophilie, le Turc Naïm Suleymanoglu conserve son titre pour les troisièmes Jeux d'affilée.

Radio-Canada reprend le collier de la couverture olympique à Atlanta. La radio aussi est de retour avec l'animateur Michel Desautels et ses nombreux commentateurs, journalistes et analystes. De son côté, Bernard Derome se voit confier l'animation des cérémonies d'ouverture et de clôture en compagnie de Marie-José Turcotte.

Le radiodiffuseur public offre à ses auditeurs une douzaine d'heures d'antenne par jour durant deux semaines, la plupart en direct. Ce retour impressionnant ne devrait plus connaître d'interruption jusqu'en 2008.

Atlanta 1996, l'erreur de parcours

• Les Jeux de la 26e olympiade se déroulent à Atlanta, aux États-Unis, du 19 juillet au 4 août 1996.

• 197 délégations prennent part à ces Jeux.

• 10 318 concurrents (6806 hommes et 3512 femmes) prennent part à 271 épreuves.

• Les premiers Jeux olympiques modernes ont eu lieu à Athènes en 1896. La ville antique aurait voulu obtenir l'édition de 1996 pour célébrer le centenaire de l'événement. Mais les membres du CIO les ont plutôt octroyés à Atlanta et à son principal commanditaire Coca-Cola.

• Plusieurs nouveaux sports font leur apparition à Atlanta : le football, le softball féminin, le volleyball de plage et le vélo de montagne.

• Au tableau des médailles, les États-Unis se classent premiers devant la Russie et l'Allemagne.

Atlanta 1996, l'erreur de parcours

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 27 juillet 1996

Invité(s) : François Carrard, Bill Clinton, Guylaine Cloutier, Janet Evans, Woody Johnson, Marc Lemay, Billy Payne, Ian Sandy, Andrea Schwarp, Sylvia Sweeney

Ressource(s) : Bernard Derome, Claude Gervais, Julie Miville-Dechêne, Patrice Roy, Jean-Jacques Simon

Durée : 16 min 02 s

Dernière modification :
28 février 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Consternation à Ottawa
Télévision
3 min 13 s
Le déshonneur infligé au pays par Ben Johnson consterne le premier ministre Brian Mulroney et toute la classe politique canadienne.
La guerre du Golfe éclate
Télévision
27 min 36 s
16 janvier 1991
En ce 16 janvier 1991, Bernard Derome apprend aux auditeurs de Radio-Canada que les États-Unis et leurs alliés viennent de déclarer la guerre à l'Irak.

Ne pas deleter...fix IE6