Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Barcelone 1992, Radio-Canada perd les Jeux

Barcelone 1992, Radio-Canada perd les Jeux

Date de diffusion : 14 avril 1994

Pour la première fois en 30 ans, Radio-Canada perd les droits des Jeux d'été au profit des réseaux privés CTV et TVA. Ces deux réseaux présenteront donc les Jeux de Barcelone en 1992. Comme l'explique dans ce reportage le directeur des sports, Jean-Pierre Paiement, après deux soumissions de seize millions de dollars, Radio-Canada est battue par une marge de 100 000 $.

Mais après l'acquisition des droits sur les Jeux de 1996 à Atlanta et de 1998 à Nagano, un contrat entre Radio-Canada et le CIO permet au radiodiffuseur public, en 1998, d'obtenir les droits des Jeux olympiques d'hiver et d'été jusqu'en l'an 2008.

C'est donc dans la ville natale du président du Comité international olympique, Juan Antonio Samaranch, que se déroulent les Jeux de 1992. Avec la chute du mur de Berlin, la face du monde a bien changé. L'Allemagne est représentée par une seule et même équipe. La fin de l'apartheid permet à l'Afrique du Sud de réintégrer le giron olympique. Enfin, l'URSS démantelée se range derrière le drapeau olympique sous le nom d'Équipe unifiée.

En nage synchronisée, Sylvie Fréchette doit se battre pour décrocher sa médaille d'or, non seulement contre sa concurrente américaine, mais aussi contre le CIO. En effet, la juge brésilienne lui accorde par erreur un pointage de 8,7 au lieu de 9,7. Même si la juge reconnaît immédiatement son erreur, l'arbitre en chef américaine refuse de changer le pointage. L'Américaine Kristen Babb-Sprague remporte donc la médaille d'or.

Après plusieurs contestations des Canadiens et grâce au support du vice-président du Comité international olympique, Dick Pound, Sylvie Fréchette récupère finalement sa médaille d'or en décembre 1993, soit seize mois après les Jeux de Barcelone.

Dans les autres compétitions, le Canada fait bonne figure avec 18 médailles : sept d'or, quatre d'argent et sept de bronze. Les avironneurs et, surtout, les avironneuses récoltent l'or quatre fois, en plus du bronze pour Silken Laumann, de retour d'une terrible blessure. En athlétisme, Mark McCoy remporte le 110 m haies et, en natation, Mark Tewksbury gagne le 100 m dos. Guillaume Leblanc arrive deuxième au 20 km marche. Nicolas Gill, quant à lui, obtient le bronze au judo.

L'athlète le plus médaillé à Barcelone est le Biélorusse Vitaly Scherbo, avec six médailles d'or en gymnastique pour l'Équipe unifiée.

En athlétisme, le Britannique Linford Christie crée la surprise et gagne le 100 m à 32 ans. L'Américain Carl Lewis, qui a un an de moins, décroche l'or pour une troisième fois de suite au saut en longueur.

Chez les femmes, l'Américaine Gail Devers remporte le 100 m par un centième de seconde. Un exploit remarquable pour une femme qui a failli perdre une jambe l'année précédente à cause d'une maladie de la thyroïde.

Barcelone 1992, Radio-Canada perd les Jeux

• Les Jeux de la 25e olympiade se déroulent à Barcelone, en Espagne, du 25 juillet au 9 août 1992.

• 169 délégations prennent part à ces Jeux.

• 9356 concurrents (6652 hommes et 2704 femmes) prennent part à 257 épreuves.

• Le Canada est représenté par 314 athlètes.

• En natation, la prestation des Chinoises laisse perplexe. Les nageuses remportent quatre médailles d'or et cinq d'argent, dans un sport où elles n'ont jamais excellé.

• Au basket-ball, les Jeux olympiques accueillent désormais les professionnels. Avec des joueurs de la NBA comme Magic Johnson et Michael Jordan, le « Dream Team » des États-Unis remporte facilement tous ses matchs avec, en moyenne, 40 points d'avance.

• Les Américains sont moins fringants sur le ring et sont surclassés par les Cubains, qui récoltent l'or sept fois sur douze en boxe.

• Même s'il perdent les droit de diffusion des Jeux d'été de Barcelone, les réseaux anglais et français de Radio-Canada récupérèrent, en 1990, les droits des Jeux d'hiver de 1992, à Albertville. Les Jeux sont donc présentés en exclusivité pour la première fois depuis 1972 sur les ondes du radiodiffuseur national.

• Par contre, les Jeux d'hiver de Lillehammer de 1994 retournent aux mains des réseaux privés CTV et TVA.

• À cause de compressions budgétaires, et pour la première fois depuis 1960, la radio doit se retirer de la couverture des Jeux de 1992, l'été à Barcelone et l'hiver à Albertville, de même que ceux d'hiver à Lillehammer en1994. Elle reviendra en 1996, à Atlanta.

Barcelone 1992, Radio-Canada perd les Jeux

Média : Radio

Émission : Radiojournal

Date de diffusion : 14 avril 1994

Invité(s) : Jean-Pierre Paiement

Ressource(s) : Manon Globensky

Durée : 1 min 22 s

Dernière modification :
31 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Rome 1960, Radio-Canada entre en scène
Télévision
28 min 30 s
Richard Garneau nous fait découvrir les beautés de Rome et ses installations olympiques deux mois avant l'ouverture des Jeux.
Tokyo 1964, les Jeux de la technologie
Télévision
13 min 06 s
Avec ses superbes installations et une technologie avancée, le Japon dévoile le visage de sa modernité.