Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Séoul 1988, le scandale Ben Johnson

Séoul 1988, le scandale Ben Johnson

Date de diffusion : 26 septembre 1988

Le 25 septembre 1988, Ben Johnson remporte le 100 m et fait voler en éclats le record du monde avec un temps de 9,79 s. Mais son triomphe est de courte durée. Les contrôles antidopages montrent qu'il a utilisé des stéroïdes anabolisants, du stanozolol. Johnson est disqualifié et son titre revient à l'Américain Carl Lewis.

Le chef d'antenne à la radio, Michel Desautels, trace un bilan de la sombre journée qui a suivi la disqualification du sprinter canadien.

Les Jeux d'été sont présentés en Orient pour la deuxième fois seulement. La ville de Séoul a soumis au CIO un budget de plus de quatre milliards de dollars qui doit servir à la construction d'installations sportives, dont un gigantesque stade de 100 000 places. Malgré l'incertitude politique en Corée du Sud, le CIO juge que le jeu en vaut la chandelle. Séoul réussit à éblouir le monde entier. Malgré quelques manifestations d'étudiants, tout se déroule sans bavure. La splendeur des installations rappelle Montréal, 12 ans plus tôt.

Radio-Canada délègue une importante équipe de commentateurs à Séoul : Richard Garneau, Raymond Lebrun, Lionel Duval, Jean Pagé, Claude Quenneville, Marie-José Turcotte, Camille Dubé, Gérard Potvin, Serge Arsenault et Pierre Duffault. Simon Durivage, prêté par le Service de l'information, produit des reportages spéciaux. La radio est aussi sur place.

Comme aux Jeux de 1976, à Montréal, et de 1984, à Los Angeles, l'auditoire du réseau français de télévision est gâté : une dizaine d'heures de compétitions et de reportages quotidiens, dont plusieurs en direct, malgré l'important décalage horaire.

Au classement des médailles, l'URSS et la RDA reprennent la tête après leur absence de 1984. Le Canada récolte dix médailles : trois d'or, deux d'argent, cinq de bronze. Les boxeurs canadiens Lennox Lewis, Egerton Markus et Ray Downey décrochent respectivement l'or, l'argent et le bronze. En nage synchronisée, Carolyn Waldo et Michelle Cameron volent la vedette aux Américaines et remportent le solo et le duo. Enfin, Dave Steen se classe troisième au décathlon.

Chez les femmes, une Américaine à la musculature imposante attire l'attention. Florence Griffith-Joyner remporte l'or trois fois : au 100 m, au 200 m et au 4 x 100 m. Sa performance soulève des doutes, mais les contrôles antidopages s'avèrent négatifs. La coureuse aux ongles exotiques prend sa retraite immédiatement après Séoul.

Les Jeux de 1988 ont donné lieu à plusieurs autres performances remarquables. La nageuse est-allemande, Kristin Otto, remporte six médailles d'or dans trois nages différentes : la meilleure performance féminine de l'histoire des Jeux olympiques.

De son côté, l'Américain Matt Biondi vient près d'égaler le record de Mark Spitz. Il remporte lui aussi sept médailles, mais obtient l'or cinq fois. Enfin, sa compatriote Janet Evans réalise un triplé, soit au 400 m, au 800 m et au 400 m quatre nages.

Séoul 1988, le scandale Ben Johnson

Les Jeux de la 24e olympiade se déroulent à Séoul, en Corée du Sud, du 17 septembre au 2 octobre 1988.

159 délégations prennent part à ces Jeux.

8391 concurrents (6197 hommes et 2194 femmes) prennent part à 237 épreuves.

Le Canada est représenté par 354 athlètes.

Au plongeon, Greg Louganis se frappe la tête sur le tremplin durant les préliminaires. Quelques points de suture plus tard, il répète son doublé de 1984. Pour une deuxième fois de suite, il arrive premier au tremplin et à la plate-forme de 10 m.

Le tennis fait son retour aux Jeux après 64 ans d'absence. C'est l'Allemande Steffi Graf qui l'emporte chez les femmes pour compléter un grand chelem doré, elle qui a remporté toutes les grandes compétitions de l'année.

Le ping-pong fait ses débuts aux Jeux olympiques, pour le plus grand plaisir des Chinois et des Coréens.

Avant la tenue des Jeux d'hiver de Calgary, en 1988, une dispute éclate entre les dirigeants de Radio-Canada et ceux des réseaux CTV et TVA, détenteurs des droits exclusifs. Le rôle de la SRC aux Jeux de Calgary semble alors se résumer à la présentation de reportages radiophoniques. Il faudra l'intervention des hautes instances du gouvernement pour régler le litige et permettre à Radio-Canada d'offrir à ses téléspectateurs un résumé quotidien d'une heure.

Séoul 1988, le scandale Ben Johnson

Média : Radio

Émission : Jeux de la XXIVe olympiade, Séoul 1988

Date de diffusion : 26 septembre 1988

Invité(s) : Gaétan Boucher, Martin Laurendeau, Claude Robert Pariente

Ressource(s) : Serge Arsenault, Michel Désautels

Durée : 18 min 41 s

Dernière modification :
1er novembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Rome 1960, Radio-Canada entre en scène
Télévision
28 min 30 s
Richard Garneau nous fait découvrir les beautés de Rome et ses installations olympiques deux mois avant l'ouverture des Jeux.
Tokyo 1964, les Jeux de la technologie
Télévision
13 min 06 s
Avec ses superbes installations et une technologie avancée, le Japon dévoile le visage de sa modernité.