Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Munich 1972, un septembre noir

Munich 1972, un septembre noir

Date de diffusion : 5 septembre 1972

Dans la nuit du 5 septembre 1972, huit terroristes palestiniens, membres du groupe Septembre noir, pénètrent dans le village olympique et prennent en otage des membres de l'équipe israélienne. Ils réclament la libération de 200 compatriotes emprisonnés en Israël. La prise d'otages se termine dans un bain de sang, avec la mort des onze Israéliens, de cinq terroristes et d'un policier allemand.

Peu de temps après les événements, l'émission Aux vingt heures trace un bilan de cette dramatique journée. Un moment fort de l'histoire de la radio.

Les Jeux sont suspendus pendant 34 heures et un service commémoratif est organisé dans le stade. Mais comme le dira le président du Comité international olympique, Avery Brundage : « The Games must go on ».

Radio-Canada est témoin de ces événements : les commentateurs Richard Garneau, Raymond Lebrun, Jean-Maurice Bailly et Pierre Duffault, de même que Lionel Duval, Gérard Potvin, André Hébert et Gilles Blanchard, collaborent sur place. Les équipes des réseaux anglais et français relatent les événements dans le cadre d'un résumé quotidien d'une heure la semaine et de deux heures la fin de semaine.

Jusqu'à la fin des compétitions, les médias passent plus de temps à commenter le drame que les Jeux. La télévision donne aux Jeux olympiques un rayonnement inattendu et qui n'allait plus jamais faiblir. Toutefois, l'intérêt des auditeurs pour ces Jeux reste faible, et pour cause : les athlètes canadiens ne remportent que cinq médailles et offrent, en général, des performances ordinaires.

L'équipe de natation gagne quatre des cinq médailles, avec celles d'argent de Leslie Cliff (400 m quatre nages individuelle) et de Bruce Robertson (100 m papillon), ainsi que celles de bronze de Donna Gurr (200 m dos) et de l'équipe masculine du relais 4 x 100 m quatre nages.

Dès le début des Jeux, la jeune gymnaste soviétique Olga Korbut enchante les foules avec ses airs de gamine. Première à la poutre et au sol, deuxième aux barres asymétriques, elle devient la coqueluche de la compétition.

À la piscine, l'Américain Mark Spitz rafle sept médailles d'or et brise autant de records du monde. Aucun autre athlète n'a répété un tel exploit à ce jour.

Au basket-ball, les Soviétiques mettent fin à une série de 63 victoires des États-Unis depuis 1936. Toutefois, l'arbitrage est fortement critiqué, à tel point que les Américains refusent la médaille d'argent.

Munich 1972, un septembre noir

• Les Jeux de la 20e olympiade se déroulent à Munich, en ex-République fédérale d'Allemagne, du 26 août au 11 septembre 1972.

• 121 délégations prennent part à ces Jeux.

• 7134 athlètes (6075 hommes et 1059 femmes) participent à 195 épreuves.

• Le Canada est représenté par 220 athlètes.

• À l'instar des Japonais aux Jeux de Tokyo, en 1964, les Allemands ne ménagent aucun effort pour effacer les douloureux souvenirs de la Seconde Guerre mondiale. C'est d'ailleurs lors de ces Jeux que le terme « gigantisme » est prononcé pour décrire des installations olympiques.

Munich 1972, un septembre noir

Média : Radio

Émission : Aux vingt heures

Date de diffusion : 5 septembre 1972

Invité(s) : Michel Blanchard, Angelina Dutremblay, Gisèle Tremblay

Ressource(s) : Pierre Dufault, André Hébert, Yvon Leblanc, Yvon Turcot, Pierre Roelandts

Durée : 20 min 22 s

Dernière modification :
6 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Rome 1960, Radio-Canada entre en scène
Télévision
28 min 30 s
Richard Garneau nous fait découvrir les beautés de Rome et ses installations olympiques deux mois avant l'ouverture des Jeux.
Tokyo 1964, les Jeux de la technologie
Télévision
13 min 06 s
Avec ses superbes installations et une technologie avancée, le Japon dévoile le visage de sa modernité.