Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Olympisme · Boycott des pays africains

Boycott des pays africains

Date de diffusion : 19 juillet 1976

L'anneau noir, symbole du continent africain, se détache des autres anneaux olympiques au lendemain de la cérémonie d'ouverture. Jean-Claude Ganga, secrétaire général du Conseil des sports d'Afrique explique les motivations du retrait des pays africains. Ces derniers protestent contre la participation de la Nouvelle-Zélande qui entretient des relations sportives avec l'Afrique du Sud où règne l'apartheid. Vingt-deux pays africains se retirent, seuls participent aux Jeux les athlètes de la Côte-d'Ivoire et du Sénégal. Amèrement déçus, les athlètes africains obéissent à la décision de leurs chefs d'État.

Une autre crise diplomatique a précédé le boycott des pays africains, celle de la participation de Taiwan. Le 28 mai 1976, le premier ministre Pierre Elliott Trudeau annonce qu'il ne reconnaît qu'une seule Chine, la République populaire de Chine. Le Canada refuse donc d'accorder aux athlètes de Taiwan le droit de concourir sous le nom de République de Chine. Le CIO menace d'abord d'annuler les Jeux, puis tente de régler l'incident en offrant à la délégation de participer sous la bannière olympique, sans hymne national. Les Taiwanais rejettent formellement ces conditions le 14 juillet et se retirent des Jeux olympiques de Montréal.

Boycott des pays africains

• Le retrait soudain des athlètes africains entraîne des confusions lors de la première journée de compétitions à Montréal. Plusieurs matchs de football sont annulés et près de 80 000 billets doivent être remboursés.

• En 1992, l'Afrique du Sud fait son retour aux Jeux de Barcelone après avoir renoncé à l'apartheid. Il s'agit de sa première participation aux Jeux olympiques depuis 1960.

• Aux Jeux de Rome de 1960, les pays d'Afrique noire nouvellement indépendants font une entrée historique. Le soldat de la Garde impériale éthiopienne Abebe Bikila fait sensation en franchissant le premier la ligne d'arrivée du marathon, pieds nus. À Mexico en 1968, l'Afrique noire remporte quatre médailles d'or, dont trois pour le Kenya et une pour l'Éthiopie.

• La Chine de Mao Tsé-Toung se retire des Jeux olympiques en 1958. Après trente-deux ans d'absence, la Chine communiste effectue son retour aux Jeux de Los Angeles en 1984, alors que l'URSS boycotte ces derniers.

Boycott des pays africains

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 19 juillet 1976

Invité(s) : Monique Berlioux, Jean-Claude Ganga

Ressource(s) : Richard Sanche

Durée : 4 min 13 s

Dernière modification :
23 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un maire et ses Jeux
Télévision
24 min 07 s
Le maire Jean Drapeau promet de tenir des Jeux modestes qui s'autofinanceront.
Le chantier olympique
Télévision
33 min 14 s
La construction des installations olympiques se heurte à divers obstacles qui entraînent un retard considérable.