Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Hockey · La sortie du hockey

Période : 1995 - 2004

La sortie du hockey

La rivalité entre les Canadiens et les Nordiques n'est plus qu'un souvenir depuis le départ des Bleus de Québec. À Winnipeg, les partisans pleurent encore l'envol de leurs Jets pour le désert de l'Arizona. Pendant que des équipes canadiennes passent aux mains des Américains, le système économique de la Ligue nationale de hockey étouffe les petits marchés d'ici. Petit à petit, les amateurs de hockey canadiens se voient dépossédés de leur sport national.

icone_tv
13 clips télé
icone_micro
5 clips radio

Équipes en voie de disparition

Date de diffusion : 7 mai 1995

La politique de dévoilement des salaires par l'Association des joueurs au début des années 1990 et l'octroi de contrats faramineux provoquent une spirale inflationniste sans précédent dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Entre la saison 1991-1992 et celle de 1994-1995, le salaire moyen d'un joueur passe de 368 000 à 733 000 dollars américains par année.

Le rythme devient impossible à suivre pour des marchés comme Québec et Winnipeg. En mai 1995, pendant que les Nordiques tentent de négocier leur survie avec le gouvernement du Québec, les propriétaires des Jets ont déjà renoncé, comme le rappellent ces deux reportages de Dimanche Magazine.

Le 2 mai 1995, le ministre Lloyd Axworthy demande à Marcel Aubut et Barry Shenkarow, respectivement propriétaires des Nordiques de Québec et des Jets de Winnipeg, qui sollicitent l'aide d'Ottawa, de se tourner plutôt vers leurs instances municipales et provinciales.

Durant leurs dernières années, les Nordiques accumulent d'importants déficits, 10 millions de dollars canadiens pour la saison 1993-1994. Le président de l'équipe, Marcel Aubut, croit que la solution financière passe par la construction d'un nouvel amphithéâtre doté de lucratives loges pour les entreprises. Il espère que le gouvernement du Québec financera le nouveau Colisée et épongera les dettes passées, présentes et à venir de l'équipe à l'aide d'une loterie ou d'un éventuel casino.

Tout comme à Québec, la construction d'un nouvel aréna à Winnipeg, aux frais des contribuables, permettrait la survie des Jets, selon ses dirigeants. Mais le 27 avril 1995, le consortium Manitoba Entertainment Complex abandonne la relance de l'équipe devant les exigences trop élevées de la LNH.

Deux semaines après l'annonce du départ des Jets, partisans, médias et hommes d'affaires se regroupent pour tenter de sauver l'équipe. Malgré une campagne de financement de 2 millions de dollars canadiens et la participation du défunt président de Can West Global, Izzy Asper, pour rassembler les 111 millions de dollars canadiens nécessaires, les Jets partent pour Phœnix en Arizona après la saison 1995-1996.

Équipes en voie de disparition

• Les Jets de Winnipeg et les Nordiques de Québec voient le jour en 1972, lors de la création de l'Association mondiale de hockey (AMH), qui vise à concurrencer la LNH.

• Au total, Winnipeg participe à cinq finales de la Coupe Avco sur les sept années d'existence de l'AMH. Les Jets remportent trois fois le titre, en 1976, 1978 et 1979. Les Nordiques remportent la Coupe en 1977.

• Au cours des années 1970, les Jets de Winnipeg innovent en embauchant des joueurs européens tels que Lars-Erik Sjoberg, Anders Hedberg, Ulf Nilsson. Cette nouvelle philosophie du hockey nord-américain va s'accentuer au cours des décennies suivantes.

• L'aventure de l'AMH prend fin en 1979. La fusion avec la LNH permet à trois nouvelles équipes canadiennes de rejoindre la grande ligue : les Nordiques, les Jets et les Oilers d'Edmonton, ainsi qu'une nouvelle équipe américaine, les Whalers de Hartford.

Équipes en voie de disparition

Média : Radio

Émission : Dimanche magazine

Date de diffusion : 7 mai 1995

Invité(s) : Marcel Aubut, Michel David, Gary Filmon, Randy Gillen, Jean-Paul L'Allier, Jacques Parizeau, Yvon Pedneault, Stéphane Quintal, Maurice Richard, Gerry Rochon , Suzan Thompson

Ressource(s) : Lise Garneau, Ginette Lamarche, François Parizeau

Durée : 13 min 29 s

Dernière modification :
6 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
18 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Plus de fantômes au Forum
Télévision
6 min 44 s
11 mars 1996
Après 72 ans de souvenirs impérissables, le Forum de Montréal ferme ses portes.
Adieu les Nordiques!
Télévision
7 min 05 s
25 mai 1995
Le président des Nordiques annonce la vente de son équipe à une société de divertissement de Washington.
Hyperlien

Dossier des archives de CBC sur le même sujet

Radio-Canada.ca

Partenaires du programme Culture canadienne en ligne