Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Hockey · Coupe du monde : une histoire de hockey

Période : 1962 - 2004

Coupe du monde : une histoire de hockey

Depuis près de 30 ans, la Coupe du monde de hockey, autrefois appelée Coupe Canada, réunit les meilleurs hockeyeurs de la planète environ tous les quatre ans. Profondément marquée par les performances spectaculaires des Orr, Tretiak, Gretzky et Lemieux, son histoire s'insère dans le contexte plus vaste des relations diplomatiques de la guerre froide. Le tournoi, né d'une initiative canadienne, s'inscrit dans l'esprit des compétitions qui ont suivi la Série du siècle de 1972. La Coupe a permis de raviver la fièvre du hockey international chez les Canadiens.

icone_tv
8 clips télé
icone_micro
7 clips radio

Le Canada et le hockey international

Date de diffusion : 17 août 1972

C'est aux Jeux olympiques d'été de Anvers, en 1920, que le Canada remporte son premier titre mondial de hockey. Représenté par les Falcons de Winnipeg, le Canada termine le tournoi avec une moyenne de 22 buts marqués par partie. Entre 1920 et 1939, aucun pays n'est vraiment à la hauteur des équipes canadiennes; elles raflent les honneurs dans 11 des 13 compétitions internationales, Olympiques et Championnat du monde confondus.

Quelques jours avant le début de la Série du siècle de 1972, la radio de Radio-Canada réunissait quelques spécialistes du hockey pour discuter de l'évolution du sport au niveau international.

En 1956, les Soviétiques deviennent pour une deuxième fois en trois ans les champions du monde de hockey, remportant la médaille d'or aux Jeux olympiques de Cortina en Italie. C'est la fin de la longue domination canadienne.

Malgré les efforts de plusieurs responsables du hockey amateur canadien, notamment le père David Bauer, le pays est incapable de remporter le Championnat du monde entre 1962 et 1994.

C'est dans les années 1950-1960 que le père David Bauer réalise la menace que représente la puissante machine de hockey soviétique. Il souhaite fonder la première équipe nationale canadienne entraînée pour la compétition internationale.

L'Association canadienne de hockey amateur accepte finalement le plan de Bauer, le 26 août 1962. L'ecclésiastique canadien réunit une équipe de joueurs universitaires pour les Jeux olympiques de 1964, à Innsbruck. La formation termine au quatrième rang.

Les étudiants de Bauer ne sont pas réellement à la hauteur des équipes européennes. Entre 1962 et 1969, ils ne peuvent pas faire mieux que la troisième place. Au Championnat du monde de 1969, l'équipe de Bauer, menée par le jeune gardien de but Ken Dryden, subit une fois de plus un revers. C'est le dernier…

Les partisans canadiens réclament la formation d'une équipe nationale composée de professionnels. À cette fin, le Canada se retire des compétitions en 1970 pour faire pression sur la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG). Le rêve du père Bauer se termine abruptement près de dix ans plus tard.

Le Canada et le hockey international

• David Bauer est surtout connu, tant au Canada qu'à l'étranger, pour son objectif de permettre aux jeunes de concilier études et pratique sportive de haut niveau. Il est décédé le 9 novembre 1988, à l'âge de 62 ans.

• Le frère du père Bauer, Bobby Bauer, a fait partie, dans les années 1930-1940, de la célèbre « Kraut line » (le trio allemand) des Bruins de Boston, aux côtés de Woody Dumart et Milton Schmidt.

• C'est en 1949 que les Soviétiques commencent à jouer au hockey. Cinq ans seulement après leurs débuts, ils remportent le Championnat du monde. Dès lors, une forte rivalité sportive naît entre les deux plus vastes pays du monde.

• L'ascension rapide des équipes soviétiques s'explique entre autres par la pratique ancestrale en URSS d'un sport similaire au hockey : le bandy.

• Le bandy est un sport européen. Il se joue en patins sur une glace de dimension équivalente au terrain de soccer. Les équipes alignent 11 joueurs, dont 1 gardien. Les belligérants, armés de leurs bâtons courbés, se disputent une balle semblable à celle utilisée au tennis. Le but du jeu est d'enfiler la balle dans le filet adverse, comme au hockey.

• Le bandy moderne a vu le jour en Angleterre au milieu du 19e siècle.

• Des fresques égyptiennes antiques laissent croire qu'une variante du bandy était pratiquée 2000 ans avant notre ère.

• En 1924, le Canada remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de Chamonix (France) en battant les États-Unis par la marque de 6 à 1. Après la partie, le drapeau américain est en berne, l'ex-président Woodrow Wilson vient de mourir.

Le Canada et le hockey international

Média : Radio

Émission : Aux vingt heures

Date de diffusion : 17 août 1972

Invité(s) : Rhéaume Brisebois, Gaston Marcotte, Maurice Regimbald, Georges Schwartz

Ressource(s) : Nicole Godin

Durée : 21 min 40 s

Dernière modification :
29 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
15 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
« Nous sommes venus pour apprendre... »
Télévision
1 min 10 s
2 septembre 1972
La Série du siècle s'ouvre avec un premier match au Forum de Montréal.
Jacques Plante et la révolution du masque
Télévision
1 min 20 s
1er novembre 1959
Fatigué de recevoir des rondelles en plein visage, le gardien de but Jacques Plante brise une barrière en portant un masque.