Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Hockey · Les Oilers et Wayne Gretzky dans la LNH

Les Oilers et Wayne Gretzky dans la LNH

Date de diffusion : 9 janvier 1979

En 1979, l'Association mondiale de hockey (AMH) cesse ses activités. Quatre équipes de cette défunte ligue seront transférées dans la Ligue nationale : les Nordiques de Québec, les Whalers de Hartford, les Jets de Winnipeg et les Oilers d'Edmonton. Au sein de cette dernière, il y a un prodigieux joueur de centre en qui plusieurs voient le prochain grand joueur de la LNH, Wayne Gretzky. Le journaliste Guy Cormier présente cette nouvelle équipe.

Né le 26 janvier 1961 à Brantford en Ontario, le petit Wayne commence à patiner dès l'âge de deux ans et démontre des aptitudes exceptionnelles. À cinq ans, Gretzky évolue avec des enfants de dix ans. À sa dernière saison novice, en 1971-1972, il marque 378 buts en 85 matchs.

À 16 ans, il joue son unique saison junior avec les Greyhounds de Sault-Sainte-Marie, en 1977. Il termine au 2e rang des marqueurs. Il est alors comparé à l'illustre défenseur Bobby Orr.

À 17 ans, l'homme d'affaires et propriétaire des Racers d'Indianapolis dans l'AMH, Nelson Skalbania, lui offre un mirobolant contrat de 1,75 million pour les sept prochaines années. Cependant, Gretzky ne joue que huit matchs avec les Racers. Skalbania est aux prises avec des difficultés financières qui le forcent à vendre, en 1978, le contrat du jeune prodige à Peter Pocklington, le propriétaire des Oilers d'Edmonton.

Pocklington offre à Gretzky un pont d'or : un contrat de 3 millions de dollars pour les dix prochaines années avec une option jusqu'en 1999!

Les Oilers et Wayne Gretzky dans la LNH

• Gordie Howe était l'idole de Wayne Gretzky. Dans les rangs mineurs, la jeune sensation portait le numéro 9 de son idole. À son premier match dans la LNH, Wayne trouvait « indigne de porter le numéro 9 », par respect à l'égard du meilleur marqueur de l'histoire. Il a donc opté pour le 99.

• Le père de Wayne, Walter Gretzky, a toujours voulu que son enfant soit différent des autres. Ainsi, au tournoi international peewee de Québec, en 1974, Wayne joue avec des gants blancs alors que la plupart des autres joueurs portent des gants foncés (noirs ou bleus).

• À ce même tournoi, Wayne Gretzky participe à 13 des 25 buts (sept buts, six passes) marqués par son équipe dans une joute contre une équipe du Texas.

• Dans la LNH, Gretzky sait aussi se distinguer des autres joueurs. Il porte une partie de son chandail à l'intérieur de sa culotte. Une habitude qu'il a prise dès son enfance alors qu'il évoluait avec des hockeyeurs plus âgés que lui. L'exceptionnel joueur de centre, qui portait des chandails beaucoup trop grands pour lui, devait les mettre dans sa culotte pour ne pas gêner son patinage.

Les Oilers et Wayne Gretzky dans la LNH

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 9 janvier 1979

Ressource(s) : Guy Cormier

Durée : 1 min 46 s

Dernière modification :
7 avril 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
92 buts en une saison
Télévision
1 min 27 s
Dès sa troisième année, Gretzky bat le record de 77 buts en une saison de Phil Esposito.
Quatrième coupe Stanley pour Gretzky et les Oilers
Télévision
7 min 42 s
Les Oilers d'Edmonton, mené par la « Merveille », confirme leur statut de dynastie avec une quatrième coupe Stanley en cinq ans.