Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Hockey · « Nous sommes venus pour apprendre... »

« Nous sommes venus pour apprendre... »

Date de diffusion : 2 septembre 1972

Le duel tant attendu entre les joueurs amateurs de l'Union soviétique et les meilleurs joueurs canadiens voit enfin le jour. Depuis plusieurs années, les Soviétiques dominent le hockey international : des Jeux olympiques aux championnats du monde. Les meilleurs joueurs canadiens ne peuvent participer à ces rencontres en raison de leur statut de professionnels, et ainsi justifier leur talent. Dans cet extrait, René Lecavalier témoigne de l'enthousiasme et de la fébrilité que soulève cette rencontre.

La série ne devait être qu'un jeu d'enfant pour les supers vedettes canadiennes. Plus que des sueurs froides, les Soviétiques donnent une leçon de hockey aux arrogants Canadiens. Le premier match au Forum en est d'ailleurs un bel exemple. La confiance est à son paroxysme après que les hôtes marquent deux buts rapides en début de match. C'est sans compter sur la qualité du jeu collectif et les habiletés des Soviétiques qui leur infligent une humiliante défaite de 7 à 3.

La série tourne au drame national. Les Soviétiques imposent leur jeu et sont en voie de rafler les honneurs, avec une fiche de trois victoires, une défaite et un match nul. Forts de leur immense orgueil, les Canadiens comblent le déficit et arrachent de peine et de misère cette série avec un but de Paul Henderson à 34 secondes de la fin du match décisif. Ce but dramatique, de même que ses mille rebondissements, font de cette série l'un des plus grands événements sportifs de tous les temps.

« Nous sommes venus pour apprendre... »

• En raison du monopole de la Ligue nationale sur la Série du siècle, les joueurs de l'Association mondiale de hockey ne peuvent faire partie de l'équipe nationale. Des joueurs de la trempe de Bobby Hull et Jean-Claude Tremblay sont laissés de côté. Malgré une pétition et une recommandation du premier ministre Pierre Trudeau à la LNH, la politique demeure la même. Avec la blessure du meilleur défenseur de la Ligue, Bobby Orr, l'équipe canadienne est amputée de plusieurs membres.

• Un sondage de la Presse canadienne auprès des directeurs des sports des quotidiens et des stations de télé et de radio du pays a désigné l'équipe de la Série du siècle l'équipe sportive du XXe siècle, toutes disciplines confondues. L'équipe de 1972 a été préférée à la dynastie des Oilers d'Edmonton des années 1980 et à celle des Canadiens de Montréal des années 1950 et 1960. Les Blue Jays de Toronto, champions de la Série mondiale de baseball en 1992 et 1993, arrivent au quatrième rang.

• La rondelle du but gagnant de Paul Henderson est portée disparue. Les images vidéo du dernier match montrent que c'est le défenseur Pat Stapleton qui l'a ramassée. Or, ce dernier jure l'avoir refilé à son coéquipier Bill White, lequel nie tout. Le mystère s'obscurcit lorsque Stapleton, qui réside à Strathroy en Ontario, affirme qu'il détient toujours la rondelle mais que ses petits-enfants s'en sont servis pour jouer au hockey dans la rue… Le fameux disque de caoutchouc peut se trouver dans n'importe quelle entrée de garage entre Strathroy et Toronto.

« Nous sommes venus pour apprendre... »

Média : Télévision

Images d'archives

Émission : Sport

Date de diffusion : 2 septembre 1972

Ressource(s) : René Lecavalier, Jacques Plante

Durée : 1 min 10 s

Dernière modification :
8 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La Série du siècle
Dossier
« Nous sommes venus pour apprendre », disaient les Soviétiques. La Série du siècle ne devait être qu'un jeu d'enfant pour les supervedettes canadiennes.
Coupe du monde : une histoire de hockey
Dossier
Depuis près de 30 ans, la Coupe du monde de hockey, autrefois appelée Coupe Canada, réunit les meilleurs hockeyeurs de la planète environ tous les quatre ans.