Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Hockey · Ses premières armes à Radio-Canada

Ses premières armes à Radio-Canada

Date de diffusion : 5 décembre 1943

Comme en témoigne cet enregistrement de 1943, René Lecavalier est correspondant pour Radio-Canada pendant la Seconde Guerre mondiale. Basé à Oran, en Algérie, de 1942 à 1944, il produit des émissions à destination des pays occupés.

Pourtant, lorsque le jeune Lecavalier entre à la société d'État après ses années de collège en 1937, rien ne semble le destiner au micro. Il distribue les feuilles de paie, côtoie les annonceurs dans une atmosphère des plus amicales… et, comme il l'a souvent raconté par la suite, rêve de devenir joueur de hockey.

Mais le travail de bureau l'ennuie. Au printemps 1941, un collègue lui propose d'auditionner pour devenir annonceur. La radio connaît son âge d'or. La guerre fait rage outre-mer. Radio-Canada vient de créer son Service des nouvelles et cherche du personnel. Lecavalier n'a jamais songé à ce métier pour lequel il ne s'estime pas préparé, mais il se laisse convaincre… et se révèle doué.

Tout juste quelques jours après son audition, Radio-Canada propose à Lecavalier de remplacer au pied levé deux annonceurs qui viennent de disparaître de façon tragique.

En 1971, Lecavalier confiera au quotidien Montréal-Matin que son premier contact avec le micro et les auditeurs fut pour lui « une révélation, peut-être le moment le plus saillant de [son] existence ».

À ses débuts, le jour, il lit des bulletins de nouvelles et présente des disques en français et en anglais, tandis que le soir, il accomplit son travail de bureau. Trois mois plus tard, il devient annonceur permanent. Le rêve d'une carrière d'annonceur supplante désormais celui d'une carrière sportive.

Ses premières armes à Radio-Canada

• Né à Montréal le 5 juillet 1918, René Lecavalier grandit au sein d'une famille de cinq enfants. Il a un frère et trois sœurs. Il fait ses premières classes à l'académie Saint-Léon de Westmount et poursuit ses études classiques au collège Mont-Saint-Louis.

• En 1945, il épouse Jeannine Leclaire, avec qui il a trois enfants, Pierre, Jean et Jacques. Jeannine Leclaire était la nièce de la comédienne Bella Ouellette et de l'homme de théâtre Fred Barry.

• En mai 1941, deux annonceurs de Radio-Canada, le jeune Fernand Leclerc et le réputé journaliste Louis Francœur, ainsi que l'abbé Wilfrid Morin et le critique musical et pianiste Léopold Morin, se tuent dans un accident de voiture.

Ses premières armes à Radio-Canada

Média : Radio

Émission : René Lecavalier - Reportage de guerre

Date de diffusion : 5 décembre 1943

Ressource(s) : Benoît Lafleur, René Lecavalier

Durée : 5 min 58 s

Audition difficile, ajustez le volume

Dernière modification :
12 avril 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Tchou! Tchou! Le P'tit Train du matin
Radio
5 min 50 s
Humour, chansons, sketches, improvisation : chaque matin, de 1947 à 1952, les auditeurs montent à bord du P'tit Train du matin.
Jacques Plante, un jeune gardien de but prometteur
Radio
10 min 33 s
En 1952, René Lecavalier s'entretient avec le célèbre gardien du Canadien Jacques Plante, alors qu'il est encore membre du Royal de la ligue sénior.