Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sports · Golf · « Gentleman Only Ladies Forbidden »

« Gentleman Only Ladies Forbidden »

Date de diffusion : 29 juin 1994

Depuis sa création, le golf est longtemps demeuré l'affaire des hommes. Le parcours de golf représentait un lieu de rencontre privilégié pour la gent masculine, où elle pouvait parler d'affaires et d'autres sujets propres aux hommes. Dans certains clubs privés, cette philosophie conservatrice, aux valeurs exclusivement masculines, s'est concrétisée par la séparation des sexes dans les salons (club-houses) et dans les horaires des départs, à l'avantage des hommes.

À l'émission Le Point, le journaliste Alain Gravel, lui-même un passionné de golf, rappelle la polémique de la discrimination à l'égard des femmes dans certains clubs de golf privés de la région de Montréal.

Le golf doit sa popularité des années 1990 en partie à l'arrivée massive des femmes sur les terrains. En effet, depuis cette période, le nombre de nouvelles recrues a augmenté plus rapidement chez les femmes que chez les hommes, toute proportion gardée. Les femmes ont pris d'assaut les parcours du monde entier parce que ce sport de détente, très accessible, leur convient parfaitement.

D'après elles, le golf représente une bonne activité physique, comme le démontrent les différentes études canadiennes et américaines, dont celle sur la pratique des sports au Canada de Statistique Canada. Elles apprécient la possibilité de marcher en plein air, dans un décor agréable.

En 1998, Statistique Canada estimait à 1,8 million le nombre d'adeptes réguliers du golf, dont 476 000 femmes, un chiffre sans cesse en progression depuis les années 1990. Cette tendance lourde de la présence des femmes sur les terrains a changé la donne dans les clubs de golf. Les nombreuses plaintes pour discrimination et poursuites devant les tribunaux ont forcé les clubs, même les plus récalcitrants, à changer leurs règles. Désormais, ils doivent accorder le même statut et octroyer les mêmes privilèges aux femmes qu'aux hommes.

« Gentleman Only Ladies Forbidden »

• Bien que la très grande majorité des clubs de golf dans le monde ait adopté le principe d'égalité entre les sexes, il reste encore des clubs, comme celui d'Augusta en Géorgie, organisateur du tournoi des Maîtres, qui ne tolèrent toujours pas de femmes. Le club est actuellement l'objet d'une vive polémique aux États-Unis.

• Certains clubs de golf ultraconservateurs d'Angleterre affichent encore aujourd'hui à l'entrée « No dogs, no women » (Interdit aux chiens et aux femmes).

• Au Canada, les femmes jouent au golf depuis l'implantation du sport à la fin du 19e siècle. Une liberté accrue et de meilleures conditions sociales favorisent une augmentation de leur participation. Dès 1892, le Royal Montreal Golf Club fonde la première « Ladies Section » (section pour les femmes) au Canada.

• Le premier championnat national amateur pour les femmes remonte à 1901.

• Ada Mackenzie est la plus célèbre des pionnières du golf au Canada. Née à Toronto en 1891, Ada fut une remarquable athlète polyvalente. En 1919, elle remporte le premier de ses quatre titres du championnat amateur canadien, ouvert aux autres nations. Elle gagne également six championnats canadiens réservés uniquement aux Canadiens.

• Mackenzie triomphe lors de nombreux tournois aux États-Unis et en Europe. En 1929, elle a l'honneur d'être invitée par l'équipe d'Écosse pour le British Ladies Open.

• L'arrivée des femmes sur les parcours de golf dans les années 1990 force les propriétaires de terrains à apporter des ajustements pour faciliter l'accessibilité. La principale modification consiste à offrir différents points de départ sur les tertres. Ainsi, la distance pour atteindre le trou varie en fonction des capacités physiques du golfeur.

« Gentleman Only Ladies Forbidden »

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 29 juin 1994

Invité(s) : Jacques Barrette, Michael Bossy, Jocelyne Bourassa, James Cadieux, Louise Dubois, Nicole Laflamme-Robinson, Monique Landry, Louise Latulipe, Suzanne Lavinskas, Jonathan Robinson, Schabas William

Ressource(s) : Alain Gravel, Achille Michaud

Durée : 21 min 19 s

Dernière modification :
4 mars 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La philosophie d'un homme
Télévision
18 min 04 s
Le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral, par humanisme.
Effets dévastateurs de la thalidomide
Télévision
1 min 06 s
Les effets secondaires du médicament sont révélés aux yeux du monde, consterné par l'ampleur de la catastrophe.